Vous êtes ici : Accueil du site > Actualités > Départementales > Compte-rendu du Conseil de Formation
Publié : 29 septembre 2009

Compte-rendu du Conseil de Formation

Le bilan des actions du PAF 2008-2009

L’année scolaire précédente, la proposition de formation s’est révélée en hausse. Le taux de satisfaction s’est élevé à 57,18 %. Les stages à candidature ont été plus importants que ceux à public désigné (61,24 contre 38,76 %). Le nombre moyen de jours de formation par personne formée a été également plus élevé que les deux années précédentes.

Quelques chiffres :

- 10 904 journées stagiaires prévues (10 097 prévues en 2009-2010, à ajuster)
- 8449 journées stagiaires réalisées (manque de candidatures pour certains stages)
- 3140 personnes concernées par le droit à la formation
- 1148 stagiaires présents
- 27 dispositifs
- 52 modules

PAF 2009-2010

Monsieur Poirel a évoqué la mise en place d’un pôle départemental spécialisé en maternelle (objectif : étoffer le groupe maternel déjà existant).
Cette année sera celle de la transition mais trois stages groupés de trois semaines seront organisés. L’accent sera également mis sur les animations pédagogiques dans les circonscriptions, la formation des brigades en maternelle, la rencontre avec les nouveaux directeurs. Le but est de créer une dynamique départementale autour de l’école maternelle en associant les conseillers pédagogiques, les IMF, les professeurs d’IUFM, etc. Globalement, faire un lien entre l’inspection d’académie, l’école et les conseillers pédagogiques.
Les axes fondamentaux exposés par l’Inspecteur d’Académie sont les suivants :
- l’école maternelle est une école où on apprend (comment ? quoi ?),
- obligation d’un accord sur la personnalisation des parcours,
- garantir les relations avec les parents.

Il semble important à Mme Campoli d’avoir des lieux de stages en maternelle.

Dans la Somme, presque tous les étudiants sont inscrits.
Les réadmis (ceux qui ont déjà suivi la préparation au concours sans l’avoir obtenu) seront en stage de responsabilité (64 heures sur les 108 heures) mais ne seront pas envoyés en stage de pratique accompagnée. Les PE1 nouvellement inscrits devront quant à eux effectuer un stage d’observation (par groupe de 4 ou 5 personnes) et de pratique accompagnée (en doublette dans les classes de MAT).
L’éventualité d’effectuer des stages en responsabilité en doublette a été évoquée.
Madame Campoli a enfin ajouté qu’il faut éviter d’envoyer des PE1 dans des classes de TPS et PS car les questions posées au concours portent effectivement rarement sur le programme de cycle 1.

PAF 2010-2011

Il est préconisé de poursuivre et de renforcer les actions autour des fondamentaux : maîtrise de la langue, langues vivantes, TUIC, prise en charge du handicap.
L’Inspecteur d’Académie souhaite approfondir l’accompagnement des personnels sur l’aide personnalisée.

Nous lui avons demandé quelles seraient les répercussions de la masterisation sur la formation continue. Il n’est pas encore en mesure de nous répondre, sauf sur le remplacement des directeurs d’école, qui ne pourront plus être, par la force des choses, remplacés pas des PE2, mais par des … brigades ! Sachant qu’il y a déjà régulièrement des classes sans enseignant faute de remplaçants en nombre suffisant, qui effectuera donc les remplacements dans les écoles ?

Enfin, à l’heure actuelle, nous ne savons malheureusement pas quel sera le sort des lauréats au concours 2010. Seront-ils sur le terrain sans formation initiale ou bénéficieront-ils d’un équivalent de la formation PE2 actuelle ?…