Vous êtes ici : Accueil du site > Actualités > Nationales > Evaluations nationales CE1 et CM2
Publié : 23 octobre 2009

Evaluations nationales CE1 et CM2

La Direction générale de l’enseignement scolaire du ministère a apporté un certain nombre de précisions sur les évaluations 2009/2010.

Le calendrier a été rendu public :

CM2CE1
Distribution des livrets dans les écoles Du 13 au 15 janvier 2010 11, 12 et 14 mai 2010
Passation des épreuves Du 18 au 22 janvier 2010 Du 17 au 21 mai 2010
Corrections Du 25 au 29 janvier 2010 Du 25 au 28 mai 2010
Remontée des résultats Du 28 janvier au 17 février 2010 Du 27 mai au 16 juin 2010
Information des parents dans chaque école Du 1er au 5 février 2010 Du 30 mai au 4 juin 2010
Publication des résultats départementaux, académiques et nationaux 24 février 2010 21 juin 2010

Le SNUipp a exprimé le désaccord profond des enseignants sur ce nouveau protocole, dont certains éléments sont partagés par les sénateurs chargés de rendre un rapport sur ces nouvelles évaluations :

• un bilan, avec une correction binaire, ne permet pas d’aider les élèves.

• certains exercices ne sont pas appropriés au niveau des élèves et à la période de l’année.

• compte tenu de l’objectif (mesurer l’efficacité du système) il n’est pas utile de les faire passer à tous les élèves.

• la crainte de la publication des résultats par école, qui aurait des conséquences désastreuses.

Le ministère assure qu’il n’est pas question de publier d’autres résultats (école par école) que ce qui a été fait en 2009 et annonce des aménagements pour la session 2010 :

• 2 items ne correspondant qu’à des compétences de fin de CM2 sont supprimés (plus-que-parfait et division par un décimal).

• un code supplémentaire est proposé, pour la non réponse (donc 0, 1, 9 ou A pour absent).

• l’application locale permettra un calcul pour chaque élève, prenant en compte le nombre réel d’items effectués ; elle permettra aussi la synthèse avec les différents champs en math et en français ; un repère de saut de page facilitera la saisie.

• l’application nationale permettra aux équipes de circonscription de travailler sur chaque item, et non sur des résultats agrégés comme précédemment.

En français CM2

• renforcement de la rédaction par rapport à la copie et permettant d’évaluer la capacité à construire un texte narratif. • en orthographe, plus de poids à l’écriture ; différents niveaux de compétences pour le lexique et la syntaxe. • en vocabulaire, des modifications importantes, avec l’ajout de compétences : rédiger une définition et utiliser le dictionnaire.

En maths CM2

• en grandeurs et mesures ainsi qu’en géométrie, les items sont indépendants les uns des autres. • les problèmes d’utilisation de données numériques sont revus.

Sur les autres points signalés, le ministère persiste : le codage binaire correspond aux objectifs de l’évaluation. Il ne permet pas d’aider l’élève, mais l’enseignant est capable de repérer ce qui pose problème ; en janvier, cela permet de mettre en place des actions de remédiation et de donner une image plus dynamique à l’entrée en 6ème, dans la mesure où des progrès ont pu être accomplis.

Nous retravaillerons avec la profession ces enjeux, parce que nous ne sommes pas pour une culture de l’évaluation et de la mise en concurrence des écoles, mais pour une école pour la réussite de tous.