Vous êtes ici : Accueil du site > Actualités > Départementales > Compte rendu d’audience à l’IA
Publié : 23 octobre 2009

Compte rendu d’audience à l’IA

Interpellé par de nombreux collègues sur les conditions de travail de cette rentrée (masse de documents à remplir, manque d’aides administratives, …etc.), le SNUipp a demandé une audience à l’Inspecteur d’Académie afin d’évoquer avec lui ces sujets sensibles.

Lors de notre audience avec l’IA, celui-ci nous a confirmé qu’à part le report de la remise du projet d’école, aucune autre décision n’avait été arrêtée quant aux autres sujets abordés.

Nous avons également sollicité la mise au point d’un calendrier des CAPD, du mouvement, etc., afin de tenir pleinement nos rôles de délégués du personnel, du syndicat majoritaire, ne l’oublions pas.
Nous avons bien sûr évoqué la lourdeur du projet d’école, ajoutée à toutes les tâches administratives réclamées, qui mettent la profession en position difficile. L’IA a semblé conscient de la surcharge de travail et a émis l’hypothèse d’adapter ce fameux projet d’école, ce qui est du ressort des IEN. Il souhaite renforcer le lien entre les équipes pédagogiques et ces derniers.
Il a mis en avant le plan de lutte contre l’échec scolaire, mais il semble oublier que plus on passe de temps à accomplir des écrits administratifs, moins on réfléchit à notre pratique pédagogique, au détriment des élèves et de leur réussite ! (voir notre courrier à ce sujet)

Nous lui avons exprimé la difficulté des directeurs d’école de moins de 4 classes qui ne sont aucunement déchargés.
Pour une égalité de traitement, l’IA propose d’aider ces collègues en mettant à leur disposition des remplaçants … la situation est plutôt critique à ce niveau, alors quelle réelle solution apporter ?
Nous sommes aussi intervenus sur l’aide personnalisée. Un minimum de 10 heures pour ces directeurs semble être un compromis acceptable. Les moments de discussion avec les parents, la mise en place de fiches d’aide telles qu’elles nous ont été présentées réclame du temps.
En réalité, l’IA a constaté que les documents et les organisations variaient beaucoup en fonction des circonscriptions, il a donc voulu harmoniser l’aide personnalisée au niveau départemental.

Nous avons abordé la question des AVS. L’IA n’était pas encore en mesure de faire le point complet, les recrutements n’étant pas terminés.

Nous avons rappelé les limites de la précarité pour les EVS : retard de recrutement, postes non pourvus notamment pour l’aide administrative, supports sur deux écoles sans frais de déplacement… Il a aussi était question des horaires des CAE, qui ne sont pas toujours en adéquation avec les besoins de l’école …

Nous avons demandé à l’IA de nous confirmer que les RIS sont récupérées sur le temps des conférences pédagogiques (qu’elles soient sur une demi-journée ou une journée) et qu’en aucun cas, les collègues ne peuvent subir de pression de la part de leur IEN. L’IA l’a confirmé mais a regretté toutefois que des collègues passent à côté de certaines conférences qui, dans le cadre de la formation continue, pouvaient leur être utiles. Mais aucune autre alternative à cette organisation n’aurait pu être mise en place, alors continuons à faire vivre ce droit syndical essentiel en participant nombreux aux RIS.

Nous avons eu de nombreux retours des collègues suite à la nouvelle organisation des RASED. En effet, les interventions des membres du réseau sont maintenant définies par les résultats par école des évaluations de début d’année. Or, aucune harmonisation n’existe à ce niveau et il semble difficile de comparer des écoles sur des évaluations toutes différentes les unes des autres. De plus, il faut ajouter qu’on a demandé aux collègues de transformer à la dernière minute les résultats d’évaluation non chiffrés en pourcentage, alors que celles-ci n’avaient pas été prévues à cet effet : quelle finalité donner à ces chiffres ?
L’IA a noté cette remarque mais n’a pour l’heure apporté aucune réponse.