Vous êtes ici : Accueil du site > Actualités > Départementales > CTSD/CDEN > CDEN du 14 décembre 2009
Publié : 15 décembre 2009

CDEN du 14 décembre 2009

Deuxième réunion sur le bilan de rentrée scolaire, quelques indications sur la prochaine carte scolaire

Lors du CDEN du 14 décembre, l’IA nous a indiqué quelques unes de ses priorités pour la carte scolaire 2010.

Outre le bilan de rentrée qu’il nous avait déjà montré au CTP du 30 novembre, l’Inspecteur d’Académie nous a donné quelques informations sur la future carte scolaire. Ses orientations et priorités pour la rentrée 2010 n’augurent rien de bon.

-  accueil des élèves supplémentaires prioritairement dans les écoles élémentaires  : la scolarité étant obligatoire à 6 ans, l’IA va tourner son regard en priorité sur les écoles élémentaires. Il n’intègrera les effectifs des 2 ans que dans l’éducation prioritaire.

Nous serons vigilants face à ces deux priorités qui risquent fort d’oublier la création de postes sur l’école maternelle.

-  optimisation du réseau des écoles rurales  : l’IA souhaite développer les RPC ou RPI à plus de 5 classes sur un nombre réduit de sites. Il s’est expliqué sur l’utilité de concilier qualité et proximité.

Sur ce point, nous avons l’exemple de RPC qui ont favorisé l’accueil d’élèves dans de meilleures conditions avec des locaux adaptés. Ces structures dépendent surtout du financement par les collectivités locales. Nous souhaitons surtout une réelle concertation avec les collègues. Nous ne voulons pas de structures trop grandes qui obligeraient les élèves à avoir des trajets en car trop longs.

-  poursuite de l’adaptation au maillage du réseau de l’ASH et des RASED  : l’IA voudrait accueillir au mieux les élèves en situation de handicap. Il met en avant la création de 3 UPI, 3 CLIS et d’ouvrir 2 postes de référents.

Même si ces créations seront utiles, l’IA remet en cause les 13 postes rased en surnuméraires. Il envisage dès maintenant, sans connaître la dotation pour la rentrée 2010 de supprimer ces 13 postes pour les redéployer en classe comme les 19 autres de l’an dernier. La destruction des rased n’est donc pas terminée. Il faut donc continuer à signaler des élèves qui ont besoin d’une aide spécialisée pour démontrer l’utilité des rased complets sur tous les secteurs du département.

- maintien de l’instruction des situations en ZEP et en éducation prioritaire : l’IA a envoyé un tableau demandant des informations sur l’utilisation des postes de soutien et surnuméraires. Il a affirmé ne pas vouloir récupérer d’emplois.

Nous sommes sceptiques face à cette affirmation puisque dans un deuxième temps, il a aussi dit vouloir équilibrer les décharges de direction en ZEP, les "redispatcher".

-  poursuite du déploiement des langues vivantes du CP au CM2 en développant le nombre d’enseignants habilités et au besoin de postes fléchés.

Les PE sortants sont normalement tous habilités, le besoin de postes fléchés va s’amenuiser. Nous espérons que l’IA ne bloquera pas le, mouvement par la multiplication de postes fléchés qui empêchent des collègues d’arriver sur des postes avec un barème plus important.

En tout état de cause, le SNUipp défendra au mieux les intérêts des collègues, des écoles. Chaque école concernée par une mesure de carte scolaire, pourra nous en informer.

Carte scolaire : PLUS D’INFOS ICI