Vous êtes ici : Accueil du site > Actualités > Nationales > Emplois, salaires, retraites appel unitaire 24 Juin
Publié : 10 juin 2010

Emplois, salaires, retraites appel unitaire 24 Juin

Grèves et manifestations

Après la journée du 27 mai le gouvernement fait la sourde d’oreille. Les mesures étudiées pour nos retraites : report à 62, 63 ans… de l’âge de départ pour différent PE (57, 58…pour les anciens instituteurs) augmentation de la durée de cotisation, calcul sur les 10 dernières années, confirmant la programmation d’une baisse considérable du niveau des pensions.

Pour l’école, le rapport de la Cour de Comptes rappelle que l’effort de la France a reculé en % du PIB. Les documents de préparation de la rentrée 2011 illustrent crûment les conséquences de non remplacement d’un enseignant sur deux.

Le contexte de crise économique nécessite le maintien et le développement de l’investissement éducatif. C’est particulièrement vrai pour l’école, afin d’assurer la réussite de tous les élèves. Nous avons toutes les raisons de participer à la grève et aux manifestations du 24 juin. Grève dans les écoles Jeudi 24 juin 2010 A l’appel de CFDT, CGT, FSU, Solidaires, UNSA RETRAITES : imposons d’autres choix ! Allongement de la durée de cotisation et report des âges légaux… tels semblent être les contours de la prochaine réforme que le gouvernement s’apprête à présenter en conseil des ministres en juillet. Si ces mesures étaient adoptées, elles se traduiraient pour l’ensemble des salariés, du privé et du public, par une nouvelle baisse du niveau des pensions.

En refusant de traiter du financement dans sa globalité (sujet tabou car il mettrait sur la table les énormes inégalités qui existent aujourd’hui dans la répartition des richesses), le gouvernement fait le choix d’imposer de nouveaux sacrifices.

Toutefois, ce scénario n’est pas écrit à l’avance. Il existe des alternatives. Une réforme juste et efficace ne doit pas faire abstraction des questions d’emploi et de salaire quand une hausse d’un point de la masse salariale rapporte à elle seule près de 9 Mds€ au régime général.

Retraites : les enseignants concernés ! Report de l’âge de départ en retraite : 57 ou 58 ans pour les anciens instits, 62 ou 63 ans pour tous les autres. Report de l’âge où s’annule la décote. Il faudrait attendre 62 ou 63 ans pour les anciens instits et 67 ou 68 ans pour tous les autres pour ne pas subir une baisse de pension liée à la décote.

L’augmentation du taux de cotisations des fonctionnaires se traduirait par l’amputation d’une journée de salaire par mois !

La remise en cause de la règle de calcul "des six mois" ? Cette mesure se mettrait en place progressivement jusqu’en 2020.

AMIENS / MANIFESTATION 14 H 30

ABBEVILLE / MANIFESTATION 17 H 30 Place de la mairie

Documents joints