Vous êtes ici : Accueil du site > ASH > « 3000 bougies pour les RASED »
Publié : 16 décembre 2010

« 3000 bougies pour les RASED »

près de 150 enseignants rassemblés devant le ministère le 15 décembre

Près de 150 enseignants ont participé au rassemblement devant le ministère le mercredi 15 décembre organisé par le SNUipp, le SE-UNSA, le SGEN-CFDT, les associations professionnelles des réseaux (AFPEN, FNAREN et FNAME), la FCPE, les mouvements pédagogiques…

3000 bougies, symbolisant les postes supprimés depuis plusieurs années, ont été allumées.

Une délégation a été reçue par la DGESCO. Si le ministère n’a pas caché le contexte budgétaire qui l’amenait à redéployer les moyens, il a cependant réaffirmé que « il n’y avait pas de volonté de supprimer les RASED ».

Nous avons demandé que les discussions entamées l’an dernier et interrompues unilatéralement par le Ministre soient rouvertes, afin qu’un bilan réel de la situation des réseaux soit fait, et que soient abordées les questions relatives aux départs en formations spécialisées, les missions et les conditions de travail des personnels. Nos interlocuteurs se sont dits favorables à ce principe, les thèmes et les formes restant à préciser.

La délégation a enregistré favorablement cette ouverture, en souhaitant que le ministère fasse rapidement part de ses propositions, tout en regrettant le contexte budgétaire contraint qui aboutit, sur le terrain, à des choix contraires aux déclarations publiques.

Pour le SNUipp, la mobilisation doit se poursuivre dans les départements, sur l’ensemble de la question budgétaire, incluant la situation des RASED. Il appelle, avec la FSU, les organisations et associations au niveau local à se réunir rapidement dès la rentrée de janvier, pour décider, dans un cadre unitaire, des initiatives à prendre, notamment celle du 22 janvier à l’appel du collectif « une école, notre avenir ».