Vous êtes ici : Accueil du site > Actualités > Départementales > CAPD > Compte rendu CAPD 29 janvier 2013
Publié : 29 janvier 2013

Compte rendu CAPD 29 janvier 2013

Le DASEN a apporté des éclaircissements par rapport aux demandes des syndicats sur la refondation de l’école, sur les rythmes scolaires, sur la part des enseignants dans ce processus.

Il a insisté sur la réflexion collective qui doit être la base des projets éducatifs territoriaux, où le lien avec le projet d’école sera nécessaire. Il a parlé de l’effort de la nation avec le recrutement massif d’enseignants, de l’effort des collectivités territoriales et de celui des enseignants face à la refondation de l’école qui ne sera pas une réforme de quelques années mais bien pour un très long terme…

La FSU abordera à nouveau ce sujet lors du CTSD, lieu majeur de la mise en place des modifications des conditions de travail et des changements de politique éducative. Notre position est de ne pas avancer trop vite, dans la précipitation, quant à une nouvelle organisation sans l’avis des enseignants… D’ailleurs, le DASEN a envisagé une concertation des principaux intéressés… nous lui demanderons sous quelle forme et sur quel temps : journée banalisée par exemple.

Concernant l’organisation du mouvement du personnel, les critères nationaux seront maintenus. Il y aura donc bien un mouvement avec deux phases, un vœu géographique obligatoire, des postes réservés pour les 160 PE stagiaires et contractuels pour qu’ils commencent dans de bonnes conditions, des postes pour favoriser l’accueil des deux ans dans les secteurs les plus défavorisés, des moyens supplémentaires avec des postes spécifiques, du personnel motivé avec une projet particulier… il envisage donc des postes à profil pour les "plus de maîtres que de classes". Un groupe de travail est prévu le 5 février.

Concernant les demandes spécifiques de notre déclaration,
- sur les remplacements : il a expliqué que le service a été réorganisé et que celui-ci est plus fluide et plus cohérent, des marges de progrès restent à faire.
-  part modulable ECLAIR : il va appliquer les consignes ministérielles, pour qu’il y ait équité de traitement mais a-t-il conclu, une part modulable valorise les engagements des enseignants… les critères pour cette année devront donc être connus très bientôt.
- enseignement de l’allemand : une réunion académique du groupe langues a eu lieu et a constaté ce dysfonctionnement de l’apprentissage de l’allemand dans notre département. Le DASEN a choisi de parler plus du second degré sur ce point, de favoriser l’apprentissage d’une seconde langue vivante dès la 6ème. Il préférerait que la langue vivante choisie soit au cœur du projet d’école avec un lien fort école/collège. Nous l’interpellerons à nouveau notamment avec des exemples concrets de non prise en compte de cet apprentissage à l’école et qui n’est pas continué en collège.

L’ordre du jour de la CAPD s’est ensuite déroulé :
- Vœux et barèmes des permutations : le rectificatif que nous avions signalé aux services auparavant a été acté, le barème du collègue a été modifié.

- Bonification exceptionnelle de barème : aucune demande cette année.

- Promotions : la CAPD a examiné aujourd’hui les promotions des instituteurs au titre de l’année civile 2012. Peu de promotions, il reste une soixantaine de collègues instituteurs sur les 3900 enseignants du premier degré de la Somme. 2 promotions au Choix, 4 promotions au Mi-Choix, 4 promotions à l’Ancienneté. Les collègues concernés peuvent nous appeler.

- Stage des M2 au mois de janvier - février : la liste nous a été donnée, Mme Maire a expliqué la démission de trois étudiants Master. Une étudiante ne s’est pas présentée, une autre a démissionné le deuxième jour, la troisième a été reçue à un autre concours. Ces trois personnes ont été remplacées par des brigades pour que les collègues qui avaient laissé leur classe puissent continuer leur stage de formation.

- Liste aptitudes des directeurs deux classes et plus : trois collègues n’ont pas obtenu d’avis favorable de la commission. Les motivations des avis défavorables ont été lues et commentées pendant la CAPD. Face à des interventions syndicales différentes concernant une collègue, le DASEN a décidé de différer son avis pour lui permettre de revoir la situation de celle-ci et de statuer sur son accès à la liste d’aptitude.

Documents joints