Vous êtes ici : Accueil du site > Direction d’école > Direction : toujours sur le pont !
Publié : 6 février 2011

Direction : toujours sur le pont !

Le SNUipp écrit au Premier Ministre pour dénoncer la situation des directrices et directeurs. Parallèlement, une carte pétition (dans Fenêtres sur Cours ou en suivant ce lien) à adresser au locataire de l’Élysée est mise à disposition de toutes et tous.

Courrier du SNUipp à François Fillon :

Monsieur le Premier Ministre,

Je tiens à attirer votre attention sur la situation actuellement vécue par les directrices et directeurs des écoles primaires. La responsabilité et les tâches liées à la direction d’école se sont considérablement alourdies (organisation de l’aide personnalisée, dispositif de réussite éducative, accompagnement éducatif, ….).

Depuis la rentrée scolaire, nombre d’entre-eux sont privés de leur aide administrative. En effet, plusieurs milliers de contrats d’Emplois de vie scolaire (EVS) affectés à cette mission ne sont plus renouvelés faute de financement. La disparition brutale de cette aide alourdit considérablement la charge de travail et rend plus difficile l’accomplissement de leurs missions. Pour cette année, si le vote d’un amendement parlementaire doit permettre de retrouver le même nombre d’emplois aidés qu’en janvier 2010, il ne contribuera pas pour autant au retour de l’aide administrative perdue depuis la rentrée scolaire à la suite du non renouvellement des contrats. En réalité, les EVS sont employés en priorité sur la mission très importante de l’accompagnement des élèves en situation de handicap qui nécessiterait également la création d’un véritable métier.

Nous vous demandons, Monsieur le Premier Ministre, de confirmer l’engagement du ministère de l’Éducation nationale de permettre à chaque directeur d’école de bénéficier d’une aide administrative. Nous vous demandons d’ouvrir des discussions pour que les tâches des directeurs soient mieux définies et mieux reconnues, pour rendre pérenne et statutaire l’aide administrative en assurant le recrutement de personnels qualifiés.

Dans l’urgence, nous vous demandons d’assurer le renouvellement des contrats d’EVS et de permettre à chaque école d’en disposer.
L’intérêt des élèves, le bon fonctionnement de l’école, la reconnaissance des personnels engagés pour une meilleure réussite de tous exigent, Monsieur le Premier Ministre, que nos demandes soient entendues.

Nous vous prions de croire, Monsieur le Premier Ministre, en l’expression de nos respectueuses salutations.

Sébastien SIHR

Une fois la carte pétition envoyée, cliquez sur le compteur contenu dans cet article.

Et toujours l’action Halte à la surcharge à mener au quotidien.