Vous êtes ici : Accueil du site > Actualités > Départementales > CTSD/CDEN > Compte rendu du CTPD
Publié : 5 avril 2011

Compte rendu du CTPD

Le CTPD s’est tenu ce mardi 5 avril à l’inspection académique. De nombreux collègues étaient présents devant le bâtiment…

En préambule, l’inspecteur d’académie a écouté les déclarations des organisations syndicales qui, toutes, dénoncent la fermeture de milliers de postes en France et de 51 dans le département de la Somme.

PDF - 69.6 ko
Déclaration préalable de la FSU

Nous sommes intervenus tout au long de la carte scolaire :
- sur les 58 fermetures de classe envisagées, où nous avons redonné les éléments envoyés par les collègues des écoles, sur les effectifs attendus (plus d’élèves que prévu lors des prévisions de novembre), sur les particularités des écoles (écoles à plusieurs sites, travaux en cours…), sur les singularités des écoles rurales.
- sur les RASED, notre intervention a été particulièrement vigoureuse démontrant le côté plus que néfaste de la fermeture de 16 postes E et G. L’IA s’est défendu en précisant que :"lorsque la dotation départementale a été connue, sur les 51 postes que je dois rendre, j’ai décidé qu’un tiers concernerait les rased. Ensuite pour définir le lieu de suppression, je me suis appuyé sur les résultats des évaluations CE1". Ce qui veut dire que là où les évaluations sont meilleures, l’IA décide de fermer. Drôle de manière de procéder ! Puis il a ajouté "Vous aurez remarqué que je n’ai pas enlevé de moyens aux écoles d’Etouvie et du Pigeonnier alors que j’aurai pu le faire". Peut-être voulait-il que nous lui disions merci ?
- sur les postes surnuméraires, fusions d’école, brigade… La demande de priorité absolue sur les postes transférés devrait être acquise. Les fusions d’école ne se feront qu’avec l’accord des mairies et des équipes. La fermeture de 5 postes de remplacement posera sans nul doute des problèmes analogues à cette année, en terme de non remplacement. Cela n’a pas l’air de gêner outre mesure notre inspecteur d’académie.
- sur les décharges en éducation prioritaire, l’IA a semblé entendre notre demande de revoir les choses pour les écoles en RAR qui se retrouvent sans décharge et qui devront participer aux actions du RAR avec des réunions… Il a accordé pour le moment une journée à l’école Fafet.
- sur les postes en ASH, il accorde quelques changements de dénomination, quelques ouvertures de postes minimes.

En fin de réunion, après avoir été accompagnés toute la matinée par la sono relayant des chansons de manif… L’inspecteur d’académie est revenu sur 4 fermetures :
- Harbonnières
- Le Crotoy
- Quesnoy le Montant
- Terramesnil

Il a également indiqué qu’il allait avoir une vigilance sur quelques écoles sur lesquelles nous l’avions alerté : Chepy, Gamaches, Feuquières, Aigneville Hocquelus, Oisemont, Gueschart, Pernois, St Valery …

L’inspecteur d’académie a également accordé 0,25 décharge à l’école maternelle Fafet (3,5 classes) sans revenir sur les 16 autres maternelles de RAR.

Il a aussi décidé de ne pas ouvrir le 1/2 poste de PAD/COM (poste de communication pour le site de l’IA).

Nous invitons les collègues à rester vigilants, à envoyer régulièrement des informations lorsque leur école a de nouvelles inscriptions, de soutenir les rased qui non seulement se voient fermer un grand nombre de postes mais humainement parlant, ne pourront plus postuler sur des postes de même nature puisqu’il n’y en aura plus.

Enfin, le SNUipp-FSU sera toujours aux côtés des écoles, des parents pour les soutenir dans leur demande de délégation auprès de l’IA. L’action n’est pas terminée. Les écoles en éducation prioritaire se réunissent jeudi à Louise michel à 17h30, les rased envisagent des journées mortes sans rased, des écoles manifestent et bloquent les routes pour montrer leur réprobation… Nous les soutenons tous.