Vous êtes ici : Accueil du site > Actualités > Départementales > CTSD/CDEN > Carte scolaire : 4 classes sauvées, 82 fermetures ou suppressions (...)
Publié : 9 mai 2011

Carte scolaire : 4 classes sauvées, 82 fermetures ou suppressions !

Le CDEN s’est tenu ce lundi 9 mai à la cité administrative, protégée par un cordon de policiers faisant face à plus de 200 manifestants venus de tout le département (enseignants, parents d’élèves, élèves, élus, …etc.)

Carte scolaire

PDF - 124.5 ko
Déclaration préalable de la FSU

Après les déclarations préalables auxquelles le préfet n’a pas daigné répondre, l’inspecteur d’académie a fait état des mesures qu’il envisage pour la rentrée 2011.

Au CTPD du 5 avril, il avait annulé une fermeture au Crotoy ainsi que des fermetures à Harbonnières, Terramesnil et Quesnoy le Montant.
A ce CDEN, suite au travail des représentants du SNUipp-FSU et des autres organisations syndicales, 4 annulations de fermetures ont été prononcées : les classes de Beuvraignes, Pernois, Gueschart et Feuquières (mat.) sont sauvées.

En revanche, l’inspecteur d’académie, efficacement soutenu par le préfet, refuse de revenir sur les autres mesures qu’il avait annoncées (52 classes, 16 postes de RASED, 5 brigades, 4 décharges de direction maternelle, 2 surnuméraires, 2 ASH)

- Le détail des mesures envisagées par l’IA

Pour justifier ses choix, l’inspecteur nous a fait part des seuils qui constitueraient des bases de réflexion (entendez par là, que ce ne sont pas les seuls critères…)

Seuils de fermetures de l’IA
classe type
moyenne après mesure (sans les 2 ans)
RRS
moyenne après mesure (sans les 2 ans)
RAR
moyenne après mesure (2 ans comptés)
Maternelle 31 (non communiqué) (non communiqué)
Elémentaire et RPI 26 23 (non communiqué)
Primaire et RPC 27 25 23

La fermeture de Grattepanche sera finalement effective à Hébécourt.

Les 4 RPI de la circonscription d’Amiens 2 sont réorganisés sur propositions des élus (3 RPI avec 3 fermetures, voir mesures).

3 écoles sont placées sur une liste d’ouvertures conditionnelles sous réserve d’effectifs suffisants à la rentrée (les 3 postes nécessaires sont réservés) :
- Amiens, élém. A. Bernard
- Amiens, prim. Petit Saint Jean
- Brie / Villers-Carbonnel / Estrées-Mons

8 écoles sont placées sur une liste de "vigilance privilégiée". Les fermetures prévues seront donc confirmées ou infirmées à la rentrée :
- Abbeville, élem. Picardie
- Aigneville / Hocquelus
- Candas
- Chepy
- Gamaches, mat.
- Nouvion
- Oisemont
- Péronne, mat. Mont Saint Quentin

5 écoles bénéficieront de la même vigilance pour une éventuelle ouverture à la rentrée :
- Amiens, mat. A. Bernard
- Amiens, mat. Condorcet
- Amiens, mat. Michel Ange
- Picquigny
- Villers-Bretonneux, mat.

Ces 13 écoles ne pourront pas toutes être contentées puisqu’il ne reste que 4,5 postes pour le moment (l’IA a déjà prévenu qu’il y aurait des postes spécialisés vacants qui seraient récupérés).

Le vote du CDEN est sans appel :
- Contre : 22 (syndicats, parents d’élèves, élus, …)
- Pour : 1 (M. Lepers, maire de Belloy sur Somme)

Une délégation de parents d’élèves et d’enseignants du département de la Somme se rendra à Paris le mercredi 18 mai, sous les fenêtres du ministère, pour réclamer l’ouverture d’un collectif budgétaire qui permettra d’annuler les fermetures de postes prévues dans le premier degré.

Autres sujets abordés lors du CDEN

- Fixation du taux de l’indemnité représentative de logement aux instituteurs.
Une augmentation de 1,0435% a été proposée par le préfet. Le SNUipp-FSU et le SE-Unsa ont demandé une augmentation de 5%, proposition non-retenue par le préfet.
Le SNUipp-FSU s’est abstenu, préférant une augmentation (même minime) à une absence d’augmentation.
- Coût moyens annuel de scolarisation des élèves des écoles publiques.
Suite à l’enquête lancée par la préfecture auprès des municipalités, une augmentation de près de 50% est constatée (depuis 2006) tant en maternelle qu’en élémentaire. Le SNUipp-FSU a demandé les raisons d’une telle augmentation ainsi qu’une comparaison avec les coûts de scolarisation des élèves dans les écoles privées.
Le préfet a accepté de faire figurer ces informations et donc, le temps d’instruire ces demandes, il a reporté le vote sur ce point à un prochain CDEN.
- Candidatures pour les fonctions de DDEN.
3 candidats ont été acceptés sur la liste.