Vous êtes ici : Accueil du site > Actualités > Départementales > Retraite des parents de 3 enfants
Publié : 28 juin 2011

Retraite des parents de 3 enfants

- voir la réponse de l’IA plus bas

Les parents de 3 enfants partant à la retraite à cause de la "réforme" des retraites de 2010 doivent quitter leur poste le 29 juin après leur service…

Le SNUipp-FSU Somme a écrit à l’inspecteur d’académie pour s’assurer que l’accueil des élèves serait bien assuré dans de bonnes conditions le 30 juin et 1er juillet, derniers jours de classe (mais premiers jours de retraite pour ces collègues).

Il est en effet important que des remplaçants soient affectés afin que les collègues en poste ne subissent pas un nouvel effet négatif de cette "réforme". Si les collègues nouvellement retraités souhaitaient être avec leurs élèves pour ces 2 derniers jours, l’inspecteur d’académie doit absolument prendre les dispositions nécessaires pour que les garanties s’appliquant aux enseignants en activité s’appliquent également, de façon exceptionnelle, pour nos collègues qui ont été poussés à la retraite par une loi injuste.

PDF - 78.4 ko
Courrier à l’IA : parents de 3 enfants à la retraite

Réponse de l’inspecteur d’académie

Monsieur le Secrétaire départemental adjoint,

Votre courrier en date du 22 juin 2011, relatif aux enseignants qui cessent leur activité professionnelle le 30 juin 2011, a retenu toute mon attention.

(…)

Par ailleurs, le cadre règlementaire ne permet pas à ces enseignants de poursuivre leur activité au-delà du 29 juin 2011. En conséquence, l’accueil des élèves sera assuré par des enseignants remplaçants.

Enfin, pour les écoles dans lesquelles la directrice ou le directeur n’assumera plus ses fonctions après le 29 juin 2011, je demanderai aux Inspecteurs de l’Éducation Nationale de désigner un enseignant de l’équipe pédagogique qui prendra en charge les affaires courantes et les relations avec les familles jusqu’à la fin de l’année scolaire.

Je vous prie d’agréer,
(…)
Claude LEGRAND

La "réforme" des retraites de 2010 a donc des effets pervers encore plus nombreux que prévu :
- des enseignants sont contraints de partir à la retraite plus tôt que prévu (de plusieurs années !) avec des conséquences financières importantes…
- des élèves sont privés de leur enseignant les deux derniers jours de l’année scolaire
- des enseignants doivent quitter leur classe avant la fin de l’année sans aucune considération pour leurs dizaines d’années de bons et loyaux services…
- des adjoints désignés vont devoir assumer la direction de leur école pour al fin de l’année et la préparation de l’année prochaine.
- des écoles sont désorganisées, sans aucune considération pour leurs élèves, les enseignants et les parents d’élèves…

Le SNUipp-FSU Somme engage vivement les collègues concernés (adjoints ou directeurs) à ne pas venir travailler les 30 juin et 1er juillet : leur responsabilité civile pourrait être engagée en cas de soucis, et non plus leur responsabilité professionnelle.