Vous êtes ici : Accueil du site > Actualités > Départementales > CTSD/CDEN > CTP ajustements de rentrée.
Publié : 7 septembre 2011

CTP ajustements de rentrée.

Le CTP se réunissait ce mercredi matin pour statuer sur les mesures d’ajustements proposées par l’inspecteur d’académie.

Celui-ci a proposé 10 ouvertures et 1 fermeture. Dans les 10 ouvertures, il revient en fait sur plusieurs fermetures qui avaient été décidées lors des opérations de carte scolaire de l’année dernière.

Ouvertures : +13
- Abbeville, élém. Picardie
- Aigneville / Hocquelus
- Chepy
- Oisemont
- Candas
- Rainneville
- Saleux (primaire)
- RPC Dompierre-Becquincourt
- Amiens, St Pierre / Vincensini (+0,25 de décharge direction)
- Amiens, la Neuville (élém)
- Brigade départementale : +2,75

Fermeture : -1
- Amiens, Voltaire (élém)

Nous ne pouvons que nous satisfaire de voir des fermetures que nous avions ardemment défendues lors des opérations de carte scolaire être annulées, tout comme nous nous satisfaisons des ouvertures qui vont permettre de résoudre des situations difficiles qui se sont présentées à cette rentrée.

Nous regrettons vivement la fermeture qui touche encore une fois une école et un quartier pourtant déjà durement touchés par la carte scolaire et la crise en cours.

Nous dénonçons également le fait qu’aucune classe maternelle ne soit ouverte lors de ces ajustements alors que certaines écoles du département présentent des moyennes supérieures à 30 !

De même, une école aurait pu bénéficier d’une ouverture (RPI Hailles / Thézy-Glimont) mais le manque de local laissera les élèves et les collègues dans une situation compliquée (plus de 27 élèves de moyenne).

Résultat du vote qui a suivi la présentation des mesures :
- Pour : 10 (administration 10/10)
- Contre : 8 (FSU 6/6, FO 1/1, Unsa 1/2)
- Abstention : 1 (SGEN-Cfdt 1/1)

Les collègues victimes de carte scolaire l’année dernière seront contactés pour savoir s’ils souhaitent retrouver leur poste dès lundi 12 septembre.
Pour les nouvelles ouvertures, ou les classes dont les collègues ne reprendraient pas leur poste, les affectations seront prononcées par l’inspecteur d’académie le plus rapidement possible.

Les mesures de carte de toute l’année 2011 (plus de 45 fermetures, des maternelles à plus de 30 élèves, des directeurs d’Éducation Prioritaire sans décharge, …) sont les conséquences d’un budget 2011 de l’Éducation Nationale toujours trop étriqué. Malgré les promesses présidentielles, le budget 2012 en préparation suivra vraisemblablement le même chemin. C’est pour cela que nous serons en grève le mardi 27 septembre.