Vous êtes ici : Accueil du site > Actualités > Nationales > Évaluation en grande section : le pas en arrière du ministère
Publié : 13 octobre 2011

Évaluation en grande section : le pas en arrière du ministère

Le ministère confirme au SNUipp-FSU que le dispositif d’évaluation des enfants de grande section prévu pour novembre sera modifié et rendu non obligatoire. Le syndicat reste néanmoins opposé à sa mise en œuvre.

Premier recul devant la levée de bouclier ? le ministère de l’Éducation nationale vient de confirmer au SNUipp-FSU que le dispositif d’évaluation envisagé pour les enfants de cinq ans sera modifié et sa passation dans les écoles maternelles rendue non obligatoire. L’émotion suscitée dans toute la communauté éducative, abondamment relayée par les médias, aura rapidement ramené les promoteurs de cet étrange initiative à la raison. Plus question, apparemment, d’une passation obligatoire en novembre prochain comme il était initialement envisagé. Plus question non plus d’étiqueter des enfants « à risque » ou à « haut risque » terminologies empruntées à l’épidémiologie et qui n’ont rien à voir avec la pratique, pour ne pas dire à l’éthique professionnelle des enseignant-e-s en école maternelle.

Le conflit reste entier

On ne parle plus au ministère d’évaluation mais d’un ’’dispositif’’, d’un ’’protocole’’, qui devait pourtant être mis en place en novembre et n’est, semble-t-il à ce jour, même pas ’’stabilisé’’. Tout ceci n’est pas sérieux ! En tout état de cause, et quel que soit le nom qu’on lui donne, l’initiative pose problème. Cette confusion des genres entre ce qui relève du médical et de la pédagogie, entre la caractérisation des comportements et les apprentissages n’est pas acceptable. Le SNUipp-FSU persiste à s’y opposer. Les élèves des écoles maternelles méritent autre chose, et le ministre ferait mieux de redonner à leurs enseignant-e-s les moyens de leur accorder toute l’attention nécessaire pour qu’ils s’épanouissent, apprennent et grandissent sereinement.

Lire aussi :
- le communiqué de presse du SNUipp-FSU