Vous êtes ici : Accueil du site > Actualités > Départementales > CTSD/CDEN > La Somme, première victime de la carte scolaire !
Publié : 12 janvier 2012

La Somme, première victime de la carte scolaire !

Les documents préparatoires au Comité Technique Académique qui va décider de la répartition des 235 suppressions de postes dans les départements de l’Académie d’Amiens ont été communiqués aux organisations syndicales représentatives.

Dans la Somme, ce sont 75 postes d’enseignants du premier degré et 9 postes d’intervenants langue qui vont être rayés de la carte pour satisfaire à la lubie présidentielle du non renouvellement d’un fonctionnaire sur deux partant à la retraite.

La règle de trois n’est toujours pas comprise par le ministre. Et le recteur n’est pas meilleur élève : la perte supposée de 691 élèves (soit -1,37% d’élèves) dans le département conduit à la suppression avérée de 75 postes d’enseignants (soit -2,76%) et 9 postes d’intervenants en langues (soit 43%).

Au total, ce sont donc 84 postes (soit -3,07% des postes) qui vont être supprimés dans le département de la Somme.

La promesse présidentielle d’avoir autant de classes en septembre 2012 qu’en septembre 2011 ne sera donc pas tenue dans la Somme.

L’année dernière, pour 49 suppressions de postes, près de 80 classes ou postes (RASED, remplaçants, …etc.) avaient été fermés. La rentrée 2012 se prépare donc sous de funestes auspices.

Le SNUipp-FSU Somme a déposé une alerte sociale auprès de l’inspecteur d’académie pour lui signifier notre refus ferme et définitif de ces suppressions de postes que rien ne peut justifier. L’État décide sciemment de saboter d’Éducation Nationale et les chances de milliers d’élèves. Allons-nous nous laisser faire ?

Plus que jamais, si vous craignez une fermeture ou si vous espérez une ouverture, faites-nous parvenir toutes les informations nécessaires pour que nous défendions votre école.