Vous êtes ici : Accueil du site > Actualités > Départementales > Groupe de travail Carte Scolaire
Publié : 31 janvier 2012

Groupe de travail Carte Scolaire

Lundi 30 janvier de 14h30 à 18h, s’est tenu le groupe de travail sur la carte scolaire pour la rentrée 2012.

En introduction, l’inspecteur d’académie a donné les éléments de cadrage qui ont guidés ses décisions de fermetures et d’ouvertures :

- Le contexte de crise budgétaire actuel
- Le non renouvellement de 14000 emplois
- Le solde des fermetures et des ouvertures sera nul à la rentrée 2012. Les fermetures devant classe liées à la démographie seront au nombre de 37.
- La démographie : par rapport à 1990, il y a 500 000 élèves en moins de scolarisés contre 34 000 enseignants en plus. Localement, nous comptons 1400 élèves de moins en 2 ans, -691 pour la rentrée 2012.

Il a examiné en priorité les 63 situations des écoles où à la rentrée les effectifs constatés étaient en deçà des effectifs prévus. Les maires de ces communes ont été avertis très tôt de l’attention particulière portée à leurs écoles. Toutes les écoles ont été averties par leur IEN. L’inspecteur d’académie n’a cessé d’avancer l’argument de chiffres erronés donnés par les écoles face à nos arguments pour éviter une fermeture.

Les objectifs de l’IA pour la rentrée 2012 :

- Privilégier l’accueil des élèves en élémentaire
- Optimisation du réseau scolaire : RPC et RPI mieux structurés
- Poursuite d’une meilleure prise en compte des enfants handicapés scolarisés
- Maintien des moyens spécifiques en zone d’Education prioritaire : taux d’encadrement préférentiel, décharge de direction, postes de soutien : 9 postes 1/2. L’IA dit vouloir préserver la scolarisation des 2 ans en Education prioritaire. Le SNUipp-FSU est alors notamment intervenu en demandant l’ouverture d’une classe à la maternelle La Paix à Amiens.

- Préservation des moyens pour la politique éducative : Musée, CRDP, postes de conseillers pédagogiques (retrait cependant de 2 1/2 postes)

Trois principes :

Dans une lettre aux élus, l’IA a rappelé les trois principes qui régissent la carte scolaire :
- Principe d’équité
- Principe d’adaptabilité
- Principe de solidarité

37 retraits d’emplois devant classe…mais en fait 57…. car il ajoute 8 fermetures pour équilibrer les 8 ouvertures, 5 pour une réserve d’ouvertures à la rentrée, 7 fermetures complémentaires pour trouver un point d’équilibre……

…. mais en fait 72…. : Et 15 emplois retirés en maternelle dans le cadre de la non prise en compte de la scolarisation des 2 ans ….

Rééquilibrage des moyens pour la scolarisation des enfants handicapés : récupération de postes dans le secteur médico - social pour favoriser la scolarisation en milieu ordinaire.

RASED : 10 postes RASED en moins ( 4 E et 6 G) et 1 poste de psychologue scolaire créé. L’IA veut une optimisation des moyens en les redéployant sur des pôles de circonscription proposant les différents types de poste RASED.

Moyens de remplacement : retrait de 4 postes : cela va encore détérioré un peu plus la situation du remplacement dans notre département. L’IA entend compenser ces fermetures par un redéploiement des postes de zil et de brigade dans les écoles pour un meilleur maillage du département. Il déclare aussi ne pas vouloir faire appel à des contractuels via Pôle Emploi pour cette année 2011-2012, contrairement à ce qui a été fait dans les autres départements de l’Académie.

Examen de la liste des fermetures et des ouvertures :

  • Les représentants du SNUipp FSU 80 ont ensuite défendu les écoles risquant une fermeture et les écoles ayant besoin d’une ouverture non proposée par l’administration en invoquant les moyennes excessives retenues par l’administration :
Seuils d’ouverture / fermeture
MaternellePrimaireÉlémentaire
ECLAIR 25 23,5 22
RRS 27 25,5 23,5
Hors ECLAIR / RRS 31 27,5 26,5
  • Face aux arguments des syndicats dénonçant les moyennes excessives en maternelle entraînant des situations d’enseignement très difficiles pour les collègues et des conditions de première scolarisation déplorables pour les élèves, l’inspecteur d’Académie a reconnu que nous évoluons vers des classes à gros effectifs en maternelle. Il a déclaré que les conditions d’accueil difficiles pouvaient être compensées par la mise en place de l’aide personnalisée dés la petite section….
  • De plus, le SNUipp-FSU a souligné le fait que pour des élèves non pris en compte dans les effectifs des écoles, les 2 ans étaient finalement comptés 2 fois pour les mesures de carte scolaire : une première fois au titre de la démographie et une deuxième fois au titre du fait de la politique de la fin de la scolarisation des 2 ans voulue par le ministère !
  • Situation des écoles d’Amiens : 13 fermetures et 3 ouvertures l’inspecteur d’académie nous a informés de rendez vous entre l’Inspection et la mairie d’Amiens afin de rationaliser les secteurs géographiques attribués aux écoles et revoir la gestion des dérogations accordées aux familles.

Le SNUipp - FSU continuera de dénoncer cette carte scolaire destructrice du service publique d’éducation, dégradant les conditions de travail des collègues et les conditions de scolarisation des élèves. Comment poursuivre notre mission avec de tels effectifs par classe ? Comment individualiser les enseignements dans une classe comportant plus de 30 élèves ? Comment prendre en charge les élèves les plus fragiles en supprimant les RASED ?

Le CTSD se réunira le vendredi 3 février à 9h30. L’IA y présentera ses premières modifications de la carte scolaire tenant compte de nos revendications.

D’ici là, faîtes nous parvenir tout document pouvant nous aider à défendre votre école, par mail ou par téléphone (une permanence téléphonique est assurée le mercredi)

- Les enquêtes carte scolaire du SNUipp-FSU