Vous êtes ici : Accueil du site > Direction d’école > Ce n’est pas aux directrices et directeurs d’école mais aux IEN d’appeler la (...)
Publié : 10 février 2012

Ce n’est pas aux directrices et directeurs d’école mais aux IEN d’appeler la gendarmerie !

Face aux occupations d’écoles qui se multiplient dans tout le département, le Directeur Académique ordonne (en faisant appeler les secrétaires de circonscriptions) aux directrices et directeurs d’appeler eux-mêmes les gendarmes dans le cas où les parents investiraient l’école.

En cas d’occupation d’école, le directeur prévient immédiatement par téléphone son IEN et le maire de la commune, puis remplit le document de rapport d’incident pour l’envoyer par fax, ou à défaut par la poste, à l’IEN et à la gendarmerie.
Mais il ne doit en aucun cas téléphoner directement à la gendarmerie, décision qui relève de l’IEN.

Le SNUipp-FSU et le SE-Unsa enjoignent donc les directrices et les directeurs à attendre un écrit leur intimant l’ordre d’appeler la gendarmerie. En l’absence de cet écrit, seul l’appel à l’IEN sera effectué.

Le SNUipp-FSU et le SE-Unsa s’indignent des méthodes employées par l’administration pour mettre les collègues sous pression et les dénonceront avec vigueur dès le CTSD du lundi 13 février.

Documents joints