Vous êtes ici : Accueil du site > Actualités > Départementales > Le DA-SEN répond au SNUipp
Publié : 11 mai 2012

Direction d’école/inspection

Le DA-SEN répond au SNUipp

Suite aux divers courriers envoyés au DA-SEN, nous avons reçu des réponses écrites : comme notre volonté de transparence l’exige, nous en faisons part à la profession, avec nos commentaires.

Notre courrier sur les multiples tâches incombant aux directeurs

PDF - 68.5 ko
Courrier sur la multiplication des tâches des directeurs

La réponse du DA-SEN, en date du 17 avril Chacun appréciera donc les réponses du DA-SEN :
- certes, les directeurs ont plus de travail, mais ils gagnent plus d’argent ! Comme si cela suffisait… Les directeurs ont avant tout besoin de temps.
- l’application AFFELNET donne bien plus de travail que la constitution des dossiers (saisie de données, …etc.) notamment dans les villes avec plusieurs établissements.
- pour le reste, d’après de DA-SEN, les dispositions existantes sont plus que suffisantes et justifient visiblement l’augmentation des tâches incombant aux directeurs…

Le SNUipp-FSU 80 ne saurait se satisfaire d’une telle réponse et continuera à défendre les conditions de travail de tous les collègues, notamment les directeurs, lors de toutes les instances où nous siégeons.


Notre courrier sur les trop faibles augmentations de note des collègues suite à une inspection

PDF - 286.3 ko
Courrier SNU-SE sur l’augmentation des notes

La réponse du DA-SEN, en date du 23 avril Là encore, la réponse du DA-SEN est insatisfaisante : le DA-SEN nous explique que cette augmentation de 0,25 point par année sans inspection (au-delà de la troisième) est là pour compenser la non-inspection et ne se substitue pas à la note. Cela est vrai mais vue l’importance de la note dans les barèmes de promotion (coefficient 2) ou d’accès à la hors-classe (50% du barème), les collègues fraîchement inspectés ne voyant pas leur note augmentée au minimum du nombre de points correspondant à cet "ajustement technique" sont pénalisés lors de ces opérations essentielles d’un point de vue financier (surtout en ces temps de disette salariale…).
Si cela devait rester en l’état, le SNUipp-FSU Somme, en concertation avec le SE-Unsa, continuera d’intervenir à tous les niveaux de l’administration pour faire modifier cette règle de façon à ce que les collègues inspectés ne soient plus lésés.