Vous êtes ici : Accueil du site > Actualités > Départementales > Aide personnalisée : reprenons la main !
Publié : 11 octobre 2012

Aide personnalisée : reprenons la main !

L’aide personnalisée, mise en place sous le gouvernement Sarkozy, est une charge de travail mal vécue par les enseignants (enquête SNUipp-FSU mai 2012).

Elle a été imposée sans concertation dans le but à peine dissimulé de démanteler les RASED et l’aide spécialisée pendant le temps de classe. Les heures consacrées à l’aide personnalisée isolent encore plus l’enseignant, empêchant le travail en équipe et les rencontres informelles entre collègues. En milieu rural, elle est un facteur d’injustice supplémentaire pour les enfants dont les parents n’ont pas de moyens de transport pour venir les chercher à l’école en dehors des horaires de la classe.

C’est fort de ce constat que le SNUipp-FSU Somme a proposé aux autres organisations syndicales siégeant en CAPD une rencontre pour initier un mouvement de résistance sur l’aide personnalisée. Malheureusement, elles n’ont pas répondu positivement à notre demande, refusant l’unité syndicale pourtant fortement souhaitée par tous.

Conscients que l’aide personnalisée est organisée dans nos écoles pour la première période, nous vous invitons à déduire du reste de ces 60h tout le temps passé hors la classe au service de la réussite de tous les élèves (rédaction de PPRE, de PAI, de PPS, de dossiers MDPH, réunions d’équipes éducatives, rencontres avec les parents, les collègues, les professionnels de santé, les partenaires, liaison maternelle-élémentaire, école-collège, formation personnelle, mise en place de projets spécifiques, CLEA, …etc.)

Les tâches à accomplir sont nombreuses et méritent sans aucun doute que nous y consacrions du temps. Or, ce temps existe… Il nous suffit de reprendre la main sur notre métier en utilisant ces 60h d’aide personnalisée pour ce qui sera vraiment utile à tous les élèves.

Directeurs, adjoints, le SNUipp-FSU Somme vous demande donc de vous engager dans cette action dès que possible, ce qui permettra à chacun de regagner le temps nécessaire au bon exercice de notre métier.

Le SNUipp-FSU interpellera le ministre pour qu’aucune pression ne soit exercée dans les départements, accompagnera et soutiendra les collègues, mutualisera les pratiques et dispositions choisies par les équipes. Ces remontées permettront d’enrichir dans le cadre de la concertation notre projet syndical de transformation de l’école au service de la réussite de tous les élèves.

Informez-nous de votre participation en cliquant ici.