Vous êtes ici : Accueil du site > Actualités > Départementales > 14 PES : le SNUipp Somme continue de dénoncer leurs modalités d’affectation (...)
Publié : 9 octobre 2012

14 PES : le SNUipp Somme continue de dénoncer leurs modalités d’affectation !

Les représentants du SNUipp Somme ont participé au groupe de travail du lundi 1er octobre concernant les affectations des 14 PES. Ils ont dénoncé des conditions d’affectation particulièrement injustes. Le SNUipp a fait plusieurs propositions, notamment un appel aux brigades qui seraient volontaires, mais l’administration est restée sur ses positions en arguant le manque de brigades nommés à l’année et le manque de temps pour organiser les affectations.

Le SNUipp Somme a soulevé à nouveau le problème dans sa déclaration préalable à la CAPD du 4 octobre en dénonçant la façon dont ont été faites les affectations des professeurs d’école stagiaires. En effet, l’administration va déplacer des collègues qui, puisqu’ils étaient censés être sur un remplacement long, s’étaient fortement investis depuis un mois dans leur classe et dans l’école. Cela va désorganiser les écoles et donner un profond sentiment d’injustice aux collègues déplacés. De plus, certaines de ces classes ayant réouvert le 7 septembre, la désorganisation est double : rentrée dans une classe, nouvelle répartition au bout de trois jours puis nouvel enseignant après plus d’un mois… Enfin, ces PES étaient censés être placés sur des postes protégés. Or nous constatons que 2 PES seront sur des CP (contrairement aux recommandations ministérielles), et 3 autres seront en ECLAIR.

A la sortie de la CAPD du 4 octobre, des parents d’élèves de l’école E. Rostand, concernée par ce problème d’affectation d’un PES, étaient présents dans le hall et rendez vous a été pris avec Mme Maire, qui a promis de les recevoir lundi 8 octobre à 9h.

Le SNUipp Somme était présent pour soutenir les parents ce lundi, mais les syndicats n’ont pas été conviés à cette audience.

Le SNUipp Somme sera présent ce soir, mardi 9 octobre, devant le Rectorat, pour continuer de soutenir les parents et les enseignants concernés. Le SNUipp n’a pas été concerté sur les modalités de ce rassemblement mais continuera de faire des propositions concrètes, visant avant tout la faisabilité et l’efficacité, et respectant le cadre légal prévu par les textes.