Vous êtes ici : Accueil du site > Entrée dans le métier > Conseil de Formation
Publié : 12 avril 2013

Conseil de Formation

Le Conseil de Formation s’est tenu le mercredi 10 avril au rectorat. Comme d’ordinaire, un bilan sur les formations continues est expliqué en réunion. (Seul le SNUipp-FSU en tant que syndicat était représenté et a demandé des précisions sur la formation, l’arrivée de nouveaux collègues dans les écoles…)
- 4265 journées stagiaires ont été prévues au Plan de Formation Académique.
- 18 dispositifs.
- 38 modules mais seulement 5 à candidature libre.
- 3 parcours de formation à distance expérimental
- 3 stages nationaux pour la formation CAPA-SH ou psy
- 4 stages nationaux où des collègues de la Somme sont allés
- 4 dispositifs ont été ajoutés au PDF : accompagner les directeurs faisant fonction et accompagner les étudiants Master2 en alternance, être formateur d’enseignant d’école maternelle (en lien avec l’accueil des moins de trois ans à l’école) et lire dans toutes les disciplines.
- des stages d’école à remplacement étudiants Master 2 ont été mis en place depuis janvier
- un dispositif d’accueil, d’accompagnement et de formation des enseignants stagiaires

Ce bilan inscrit dans la formation continue les animations pédagogiques en circonscription.

Le SNUipp-FSU a toujours défendu le fait que les stages à candidature libre étaient très bénéfiques aux collègues qui s’investissaient plus dans un stage qu’ils avaient demandé… Depuis quelques années, la formation continue n’est plus que le reflet des directives nationales, laissant de côté la réflexion pluraliste, enrichissante de la profession et de l’échange de pratiques.

Le projet du plan de formation proposera des stages sur les nouvelles directives. Le SNUipp-FSU a demandé que l’intitulé de certains stages à candidature libre soient modifié pour être accessible à tous sur tous les cycles. Le plan de formation devrait être en ligne sur le site du DSDEN début juin en même temps que celui du second degré.

Pour les PES qui doivent avoir une formation massée en début d’année. Le même enseignant Brigade volontaire qui aurait en charge trois PES assurerait le remplacement à chaque fois que le PES serait en stage. Une formation conjointe (en animation pédagogique) BG et PES serait proposée. Un plus pour le suivi des classes réservées aux PES. Un plus aussi pour les BG qui retrouveront pendant une période toujours les mêmes classes. Le SNUipp-FSU trouve que cette hypothèse de travail conjoint va dans le bon sens.

Et pour comprendre quel personnel sera dans les écoles l’an prochain : voir le dernier Fenêtres sur cours p18. La complexité des formations y est enfin très explicite. http://www.snuipp.fr/IMG/pdf/FSC_38…