Vous êtes ici : Accueil du site > Actualités > Départementales > Audience avec le DASEN le 29 avril
Publié : 30 avril 2013

Audience avec le DASEN le 29 avril

Le SNUipp Somme a été reçu par le DASEN et Mme Maire lundi 29 avril à 18h. Melle Fache étant absente du fait de la prise de ses congés avant son départ en retraite (effectif au 31 juillet).

Les points abordés ont été les suivants :

1. Relations avec les IEN

Le SNUipp 80 a été interpelé par des collègues suite à des propos ou à des demandes de certains IEN. Nous sommes intervenus et le DASEN a convenu de la nécessité de rappeler certains points aux IEN (exemplarité, neutralité et respect des règles et calendriers…)

2. Grille de notation

Le SNUipp FSU 80 a de nouveau interrogé le DASEN sur la question des maintiens de note. Le DASEN ne remettra pas en question cette grille car selon lui elle permet de gérer des carrières plus longues qu’auparavant. Des maintiens de note seront possibles dans certains cas (mais jamais deux fois d’affilée). Cependant, les IEN et l’IEN adjointe, Mme Maire, sont vigilants quant à l’AGS qui permet parfois de dépasser la note de l’échelon actuel (cas des PE anciens instits). Toutefois, dans les limites de la grille, l’augmentation n’est plus limitée comme précédemment.
Tous les maintiens de notes seront vus en CAPD, quel que soit leur motif.
Pour le DASEN, « La valeur professionnelle s’apprécie par l’appréciation écrite et aucunement par la note qui ne sert qu’à des opérations administratives ». Le SNUipp FSU 80 continue donc de revendiquer la suppression de la note pédagogique dans le calcul des barèmes des promotions et du mouvement des personnels. Il déclare également que les collègues « hors grille » qui seraient aujourd’hui « pénalisés » par rapport à leur note lors de ces opérations ont été très avantagés dans les mêmes opérations grâce à leur bonne note pendant plusieurs années.

Le SNUipp FSU 80 invite les collègues concernés par des maintiens de note à nous contacter.

3. Rythmes scolaires

47 communes passent à 4,5 jours en 2013 et 348 passeront en 2014 (liste sur site DSDEN).

a.Personnels sur postes fractionnés

Nous avons attiré l’attention du DASEN sur plusieurs postes fractionnés attribués à TD : les services vont étudier les cas mais aucun collègue ne fera plus de 24h de classe (+1h d’APC +2h de concertation). Il y aura peut-être une délégation rectorale pour remplacer les fractions posant problème pour cette année transitoire. Les postes fractionnés provisoires seront probablement composés de façon à être 100% 4 jours ou 100% 4,5 jours (18 demandes de temps partiels pour les 4,5 jours).

b. Personnels remplaçants

- Les Brigades Départementales : certains remplaçants fonctionneront entièrement en 4 jours et d’autres en 4,5 jours (les services vont cartographier les communes 4,5 jours pour savoir quelle solution retenir pour l’organisation)
- Les ZIL : seront dans le même rythme que leur école de rattachement

4. Réunions d’informations syndicales

Les collègues à 4,5 jours seront autorisés à assister aux RIS dans la mesure des moyens de remplacement disponibles.

5. Temps dégagé pour les nouveaux dispositifs

Par courrier en date du 08 mars 2013, le SNUipp-FSU avait sollicité le Ministre pour que du temps soit donné aux équipes dès maintenant, afin de leur permettre de préparer les nouveaux dispositifs de la rentrée 2013 dont « plus de maîtres que de classes » et « la scolarisation des moins de trois ans ». Le ministre a « autorisé les recteurs et les directeurs académiques à accorder pour les écoles concernées le temps qu’ils jugeront utile sur les heures d’aide personnalisée et sur les heures d’animation pédagogique ».

Nous lui avons demandé s’il serait possible pour les équipes concernées, ayant épuisées le temps d’Aide Personnalisée et n’ayant plus d’animation pédagogique, d’entamer leur 108h de l’année scolaire prochaine. Le DASEN s’en est référé à la lettre du ministre qui ne parle que des heures de cette année et Mme Maire a argué que le temps de concertation a été augmenté et que les équipes pourront donc se servir de ces 24h supplémentaires.
Les écoles qui le souhaitent et qui peuvent encore récupérer du temps sur les 60h d’aide personnalisée et/ou les animations pédagogiques doivent en faire la demande à leur IEN pour en bénéficier.

6.Stage syndical du 10 mai « La réussite pour tous : des paroles aux actes »

Le report des demandes des collègues pour participer au stage du 10 mai sera automatique sur la date du 6 juin. Nous nous sommes engagés à prévenir les collègues qu’ils devaient avertir leur IEN si le changement de date les empêchait d’assister au stage.
Si vous souhaitez participer au stage du 6 juin c’est encore possible de faire la demande jusqu’au 6 mai.

7.Suppressions des assistants pédagogiques

Nous nous sommes élevés contre cette mesure nationale qui retirerait encore des moyens supplémentaires à l’éducation prioritaire. Le SNUipp interviendra auprès du ministère en ce sens. Toutefois, les enseignants ou les directeurs n’ont pas à avertir les personnels concernés (qui seront reçus par les chefs d’établissement).