Vous êtes ici : Accueil du site > Actualités > Départementales > Commission de suivi des rythmes scolaires... quelques infos.
Publié : 4 juin 2013

Commission de suivi des rythmes scolaires... quelques infos.

Le SNUipp-FSU avait demandé au Ministère d’être associé au suivi de la réforme des rythmes scolaires, afin d’y apporter un regard différent, qui permet aux collègues de ne pas se sentir seul face à l’administration et aux collectivités locales.

Ce comité de suivi s’est donc réuni vendredi 31 mai.

Le DASEN a mis en avant les discussions nationales sur la réforme (nous ne reviendrons pas sur les modalités discutables). Il a donné la liste des projets déjà validés (18 sur 46). Les autres projets étant encore discutés afin que partout il y ait équité de traitement sur une même ville , des pauses méridiennes ne dépassant pas 2h… Les projets non encore validés seraient en majorité liés au problème du transport, qui sera évoqué en CDEN le 20 juin.

PDF - 21.2 ko
Liste des communes dont le PEdT est validé
Le SNUipp-FSU a interrogé les situations de Péronne, Boves, Poix, et le RPI Rambures/Ramburelles…

Sur Péronne, la situation est encore en discussion avec la mairie, les écoles auront toutes du temps péri-éducatif.
Sur Boves, la pause méridienne est revenue à 2h.
sur Poix, le problème de restauration du mercredi midi et le transport pose problème , le projet initialement validé est en suspens.
Sur le RPI Rambures/Ramburelles… Face aux parents qui demandent une seule organisation scolaire, le DASEN leur expliquera que cela vient des compétences scolaires différentes entre les villages du RPI, qu’il envisage la validation sur un consensus.

Le SNUipp-FSU restera vigilant sur ce point, la liste finale devrait être actée au CDEN du 20 juin.

Le représentant des Maires du département (maire d’un RPI et responsable d’une com de com) a rappelé la difficulté de ceux-ci à s’inscrire dans ce processus dès 2013, notamment pour les communes rurales qui n’ont ni les infrastructures, ni le personnel adéquat pour les activités péri-éducatives. L’aide apportée de 50€ par élève (augmentée de 43€ si la commune est en zone de désertification rurale) n’a pas convaincu la majorité des élus.

Le DASEN s’est félicité de l’échantillon représentatif des communes qui rentrent dans le dispositif dès 2013. D’autres réunions sont prévues fin juin puis au cours de l’année prochaine.

Le SNUipp-FSU continuera à poser les questions qui remontent des écoles auprès de ce comité de suivi.