Vous êtes ici : Accueil du site > Actualités > Départementales > 13 novembre : Quel bazar chez Peillon !
Publié : 7 novembre 2013

13 novembre : Quel bazar chez Peillon !

Un courrier du DASEN tombé le 7 novembre prévient d’un changement d’organisation pour le mercredi 13 novembre !

Ce courrier indique qu’une récente disposition prise par le Ministère de l’Éducation Nationale conduit le DASEN à modifier en urgence sa circulaire du 1er juillet dernier qui fixait le mercredi 13 novembre comme étant le rattrapage du jeudi 31 octobre. En effet, le ministère impose que le mercredi 13 novembre (les après-midi du 13/11/13 et du 11/6/14 pour les écoles en 4,5 jours) soit considéré comme un lundi puisque le jour de classe manquant aux élèves est un lundi.

Cette déconnexion totale des réalités du terrain et de la vie des enseignants est un signe de mépris pour tous ceux qui se donnent souvent sans compter pour leurs élèves. Les enseignants à temps partiels qui s’étaient organisés pour des rendez-vous personnels (pensant ne pas travailler le 13/11), les collègues en 4,5 jours n’exerçant pas dans la même école le lundi et le mercredi matin (et qui vont donc devoir faire un déplacement supplémentaire en cours de journée !), les collègues ne devant pas travailler et ayant prévu de passer leur journée avec leur(s) enfant(s) (et qui vont devoir le faire garder)… voient leur situation personnelle niée.

C’est pourquoi le SNUipp-FSU Somme a écrit au DASEN pour lui demander de mettre en place des dispositions spécifiques pour que l’administration assume ses erreurs sans que les collègues, qui ne sont en rien responsables de ceux-ci, n’aient à en pâtir.

PDF - 97.7 ko
Courrier au DASEN : 13-11-2013
DERNIÈRE MINUTE
Le DASEN nous a contacté par téléphone pour apporter quelques précisions en réponse à notre courrier :
- les IEN sont chargés de recenser toutes les situations délicates
- si un empêchement majeur (rendez-vous médicaux, …etc.) ne permet pas au collègue ayant classe habituellement le lundi d’être présent, l’organisation initialement prévue (avant ce courrier) est conservée
- les éventuels déplacements supplémentaires engendrés seront pris en charge par l’administration
- dans le cas d’une désorganisation pédagogique résultant de cette nouvelle directive (par exemple changer d’enseignant en cours de journée), l’intérêt des élèves doit primer et des dispositions visant à simplifier la situation pourront être prises par les IEN
- les directeurs déchargés par des contractuels le lundi auront une journée de décharge entre le mardi 12 et le vendredi 15, décharge assurée par un collègue brigade

N’hésitez pas à nous faire part de toute difficulté que vous pourriez rencontrer de façon à ce que nous puissions en informer le DASEN et les IEN.

Les élèves doivent avoir 36 semaines de classe pleines. Le calendrier 2013-2014 n’en prévoyait que 35 + 3 jours. Le rattrapage de la journée manquante (le lundi 2 septembre) vient donc corriger cela. Les enseignants doivent quant à eux 36 semaines de classe pleines + une journée de pré-rentrée + une journée de solidarité. Le calendrier scolaire 2013-2014 ne prévoyait que 35 semaines + 3 jours de classe… D’où la nécessité de rattraper une journée.

Voir également :
- « Rattrapage » de la rentrée : qu’en est-il ?

Voir en ligne : Le courrier du DASEN