Vous êtes ici : Accueil du site > Actualités > Départementales > CAPD > CAPD du 2 juin 2014 : compte-rendu
Publié : 2 juin 2014

CAPD du 2 juin 2014 : compte-rendu

La CAPD avait pour ordre du jour la première phase du mouvement, l’accès à la Hors Classe et les exeats. Les élus du SNUipp ont abordé d’autres points d’actualité.

PDF - 350.1 ko
Déclaration préalable du SNUipp-FSU 80

Première phase du mouvement

Concernant l’obligation de faire un vœu géographique lors de la première phase, le DASEN nous répond que cela entre dans le cadre de la circulaire nationale . Il les considère cependant comme ayant "une rentabilité faible" et qu’"il n’y a pas de raison de maintenir ce vœu géographique" mais qu’il applique la circulaire nationale.

Voir les résultats.

Accès à la Hors Classe

PDF - 60.8 ko
Liste Hors Classe 2014

Cette année, grâce à l’augmentation du ratio d’accès ainsi qu’à l’augmentation du nombre de promouvables (PE au 7ème échelon au 1/9/2014 au lieu du 31/12/2013), ce sont 95 collègues qui accèdent à la Hors Classe.

Le barème (échelon x 2 + note + 1 pt ZEP + 1 pt direction) du dernier admis est de : 40.600 (les ex-aequo sont départagés par l’AGS.)

Exeats

Il y a cette année 29 demandes d’exeat (dont 16 pour rapprochement de conjoint). L’Inspecteur d’Académie a décidé d’en accorder 17, pour priorités médicales, rapprochement de conjoints. Une collègue pour convenances personnelles a également son exeat au titre des échanges entre départements déjà connus. Les autres exeat et ineat seront examinés à la CAPD du 11 juillet.

Questions diverses

- Projet d’école
Le SNUipp-FSU a demandé une nouvelle fois le report d’un an (ou au moins à la rentrée) de la rédaction du projet d’école (cf. notre déclaration préalable). L’IA entend notre argumentation mais précise que sa position ne change pas. Il considère que les collègues nouvellement nommés doivent trouver dans leur nouvelle école un projet déjà commencé par les précédents collègues, dans un souci de continuité du service et de continuité pédagogique.

- Critères d’attribution des 25% de décharge de classe supplémentaires
Lors de la CAPD du 19 mai, le DASEN a déclaré vouloir proposer à des directeurs déchargés à 25% et à des enseignants à temps partiel (à 75%) de n’être dans leur classe qu’à 50% et d’être enseignant en surnombre dans leur école sur les 25% restants de leur service. Cela lui permettrait de trouver des postes pour les PES à 50% l’année prochaine. Nous avons demandé la plus grande transparence dans les critères d’attribution. Ceux-ci ne sont pas encore définis, mais le DASEN a précisé qu’il y a 180 stagiaires à positionner.

- Refus de disponibilités
Alertés par quelques collègues, le SNUipp a posé la question des refus de mise en disponibilité. 4 collègues sur les 12 pour convenances personnelles n’ont pas obtenu de disponibilité. L’IA explique ce choix par la recrudescences des départs en retraite, des exeat et les stagiaires.

- Rattrapage du 30 mai AM en 4,5 jours
Des IEN ont décidé (à tort) de banaliser un mercredi après-midi (portant la durée de la semaine à plus de 9 1/2 journées), d’autres ont choisi de prolonger quelques journées… Le SNUipp-FSU a interrogé à nouveau l’administration sur ce point. L’IA a accordé les choix des écoles, des collègues se sont organisés et ont choisi de travailler le mercredi après-midi (notamment le 2 juillet). Quand à la loi, il revendique le temps scolaire obligatoire pour les élèves sur une année scolaire.

- Répartition des élèves entre les maternelles Réaumur et André Bernard d’Amiens
Les élus du SNUipp-FSU ont demandé une ouverture de classe à Réaumur pour permettre d’accueillir tous les élèves dans de bonnes conditions. le DASEN a déclaré :"les équipes ont manqué de loyauté, de responsabilité et de bonne volonté, malgré les solutions proposées par l’administration." La municipalité prendra ses responsabilités pour la répartition des inscriptions entre les écoles du même secteur.