Vous êtes ici : Accueil du site > Actualités > Départementales > 10 minutes d’accueil : le SNUipp-FSU s’adresse à l’Inspecteur d’Académie
Publié : 12 septembre 2014

10 minutes d’accueil : le SNUipp-FSU s’adresse à l’Inspecteur d’Académie

Les PE français travaillent beaucoup. Beaucoup plus que leurs homologues de l’OCDE. Et ils sont payés beaucoup moins…

Notre métier évolue et se complexifie. C’est inévitable tant les défis de l’école du XXIème siècle sont éloignés de ceux du siècle dernier.
Mais si notre métier a évolué, ses conditions d’exercice, elles, ne cessent de se dégrader : effectifs chargés, inflation du temps de travail invisible, nouvelle organisation de la semaine imposée, salaires gelés depuis 4 ans, …etc.

Depuis 2008, nous sommes contraints de compter nos heures car notre hiérarchie ne nous fait pas confiance et pense que nous ne les faisons pas. Mais les enquêtes se multiplient et le constat est sans appel : les PE travaillent plus de 44 h/semaine en moyenne, pour un salaire indigne de leurs compétences et de leur engagement au service de la réussite de tous les élèves.

C’est pour cela que le SNUipp-FSU Somme a décidé d’initier une campagne contre ces temps supplémentaires qui nous sont imposés sans aucune contrepartie. C’est le cas des 10 minutes d’accueil par demi-journée : absentes de nos obligations réglementaires de service mais instituées par le règlement départemental. Quel est donc leur statut ?… C’est à cette question que notre Inspecteur d’Académie va devoir répondre suite à notre courrier.

PDF - 473.7 ko
10 minutes d’accueil : courrier à l’IA

Nous entendons déjà nos détracteurs : "ce ne sont que 10 minutes, c’est ridicule…". Mais 10 minutes par demi-journée, cela représente 1h30 par semaine. 1h30 par semaine, cela fait 54h à la fin de l’année scolaire. 54h, cela correspond à deux semaines de classe. Ces 10 minutes si ridicules correspondent donc à un cadeau de 2 semaines de classe. Nous offrons à notre employeur 2 semaines de travail. Et nous devrions ne pas réclamer leur prise en compte dans notre temps de service (et donc dans notre salaire) ?…

Le SNUipp-FSU Somme vous informera régulièrement des suites données à ce courrier et poursuit sa réflexion au niveau national sur les actions à engager pour obtenir la reconnaissance qui nous est due.