Vous êtes ici : Accueil du site > Actualités > Nationales > Le SNUipp FSU : au sujet de M@gister
Publié : 26 septembre 2014

Le SNUipp FSU : au sujet de M@gister

Pour le SNUipp-FSU, il s’agissait d’obtenir des garanties sur les contenus de formation, les questions de confidentialité et des réponses sur la charge de travail des formateurs.

Le SNUIpp-FSU a rappelé que M@gistère ne pouvait se substituer à un renouveau urgent d’une formation continue de qualité sous forme de stage sur le temps de classe.

- Contenus de formation : Le SNUipp-FSU a demandé que les choix didactiques et pédagogiques des contenus de formation soient clairement explicités aux enseignants. Les appels à projet de formation « Magistère » du ministère peuvent aiguiser de multiples appétits développant des conceptions pédagogiques peu sérieuses et contestables. Pour le SNUipp-FSU, les contenus de formation doivent être transparents et validés par l’Education nationale.

Réponse du ministère : il s’engage à publier les noms des auteurs des parcours de formation. Tout parcours construit par des partenaires en dehors du ministère (IFE, ESPE…) est soumis à un comité éditorial sous la responsabilité de la DGESCO et avec un membre de l’Inspection Générale.

- Confidentialité : Le SNUipp-FSU était intervenu par courrier auprès du ministère pour que soient garantis la confidentialité des données et le respect de la vie privée (date et heure de connexion, données personnelles accessibles à tous les participants d’un parcours…).

Aujourd’hui, le ministère nous a apporté des garanties : • Les heures de connexion n’apparaissent plus. Apparaît seulement le jour de la dernière connexion visible uniquement pour les formateurs du parcours pour selon le ministère « détecter les éventuelles difficultés de connexion des stagiaires. »

• Les IEN n’ont accès qu’à une seule donnée, la participation ou la non-participation d’un enseignant à un parcours donné.

• Les participants ont accès à la liste des autres participants inscrits au même parcours, ils connaissent donc les intervenants possibles sur le forum de leur parcours pour échanger en connaissance de cause.

• Une charte de confidentialité en préparation va nous être soumise. Elle sera diffusée en novembre aux enseignants et équipes de circonscription.

- Bilan quantitatif Selon le ministère, 80% des départements ont développé au moins un module (essentiellement le module d’initiation) au cours de l’année scolaire 2013-2014, seulement 2 n’ont rien engagé et dans d’autres, seulement une ou quelques circonscriptions ont été concernées. Dans tous les départements, des formations à distance sont inscrites aux PAF 2014-2015.

- Du côté des formateurs Le SNUipp-FSU a alerté le ministère sur les formateurs (CPC et PEMF) dont le métier se trouve nouvellement complexifié par les formations à distance : nouvelle charge de travail très chronophage et nouvelles relations sociales entre pairs qu’impliquent le suivi à distance et la gestion des échanges sur les forums. Temps et formation sont nécessaires.

Le ministère s’est engagé à mettre en place des formations adaptées. Dans l’attente de ces formations et dans certains départements, les fonctionnalités d’échanges entre pairs ont même été désactivées.

La DGESCO rappelle aussi que, pour l’heure, la priorité n’est pas à l’élaboration de parcours de formation à distance par les équipes de circonscriptions