Vous êtes ici : Accueil du site > Actualités > Départementales > CHSCT > Actions du CHSCT-SD
Publié : 27 janvier 2015

Actions du CHSCT-SD

Chaque année, en plus des 3 réunions annuelles, le Comité d’Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail Spécial Départemental effectue des visites d’établissements, en principe, un lycée, un collège et une école. Durant l’année scolaire 2014-2015, les visites de 2 lycées et 1 école sont au programme.

Le mardi 20 janvier, la visite du lycée Lamarck d’Albert s’est déroulée comme suit : visite du Lycée Professionnel, des aires d’EPS et des points sensibles du Lycée Général et Technologique, rencontres avec les différents personnels (personnels administratifs, de gestion et d’intendance, personnels de vie scolaire (CPE et AE) et représentants des personnels enseignants) et réunion bilan avec l’équipe de direction en présence de Monsieur l’IA-DASEN.

Une enquête préalable concernant les conditions de travail a été diffusée auprès des personnels avant la visite. La participation importante des personnels à cette enquête a constitué un indicateur fiable.

Déjà une rencontre avec les personnels du Lycée Robert-de-Luzarches avait eu lieu le mardi 4 novembre.

Lors des premières réunions du CHSCT-SD, pour le 1er degré, des discussions ont eu lieu notamment sur la souffrance au travail, sur les rythmes scolaires et les conditions de travail qui se dégradent.

Rapport d’activité de la médecine de prévention de la Somme :

Le Docteur Podvin, médecin de prévention, a exposé un bilan de l’année scolaire 2013-2014 avec un comparatif des années antérieures.

A la lecture du document concernant la surveillance médicale particulière, on peut remarquer que les nombres d’accidents de travail, de vérifications d’aptitude, d’allégements de service et d’aménagements sont croissants.

Le nombre de visites spontanées concernant la souffrance au travail est en forte progression depuis la rentrée scolaire 2012.

A ce sujet, le SNUipp-FSU est intervenu pour signaler que les problèmes avec certains IEN étaient récurrents et qu’il faudrait que le travail se fasse dans le respect et la tolérance.

Les rythmes scolaires :

Différents points ont été signalés suite aux propos des collègues rencontrés sur le terrain.

  • Les semaines sont plus lourdes, impression de densité des journées, déséquilibre des journées selon les écoles.
  • Plus de fatigue, difficultés de mener la classe avec des élèves fatigués.
  • Dégradation des conditions de travail et de l’organisation du travail avec des salles de classe occupées par les TAP.
  • Avec des durées de journées scolaires différentes d’une école à une autre, le fonctionnement de l’école et la gestion des personnels virent au véritable casse-tête : limitation voire refus des temps partiels choisis, gestion coûteuse et laborieuse des services de remplaçants ou des enseignants en complément de service des directeurs, impact sur le pouvoir d’achat, fusion d’écoles avec des horaires différents.
  • Beaucoup de collègues ne comprennent pas cette réforme mise en place avec une grande disparité. Sentiment de colère, de mal-être, de subir ces changements.

Le bilan fait par le SNUipp-FSU montre les mêmes interrogations, les mêmes difficultés que les remontées effectuées dans le cadre du CHSCT.

Le CHSCT peut être saisi par chaque agent. Il contribue à la protection de la santé physique et mentale des personnels, à leur protection et à l’amélioration de leurs conditions de travail. Il dispose d’une capacité de propositions en matière de prévention. Il réalise des enquêtes et visite à intervalles réguliers les établissements et les services relevant de son champ géographique.