Vous êtes ici : Accueil du site > Actualités > Départementales > CHSCT > Calendrier scolaire : beaucoup de bruit pour peu de changements (mais 12 (...)
Publié : 9 mars 2015

Calendrier scolaire : beaucoup de bruit pour peu de changements (mais 12 semaines en période 5 !!!)

Année scolaire 2015-2016 :

La rentrée des élèves est calée au mardi 1er septembre, celle des enseignants au lundi 31 Août. La sortie scolaire se fera le mardi 5 juillet au soir.

Le découpage des zones est revu (en gras les académies qui ont changé de zone) :

- Zone A : Clermont-Ferrand, Grenoble, Lyon, Besançon, Dijon, Bordeaux, Limoges, Poitiers
- Zone B : Amiens, Lille, Strasbourg, Nancy-Metz, Reims, Caen, Rouen, Orléans-Tours, Nantes, Rennes, Aix-Marseille, Nice
- Zone C : Créteil, Paris, Versailles, Midi-Pyrénées, Montpellier

Le ministère maintient le principe des trois zones pour les vacances d’hiver et de printemps mais aligne les académies sur les futures grandes régions. Côté rythmes, de fait, la première zone (la zone B, celle d’Amiens) n’aura que 5 semaines d’école entre les vacances de noël et d’hiver et 12 semaines d’école entre les vacances de printemps et celles d’été…

C’est donc peu dire que le bien-être des enfants n’est pas la priorité de ce ministère qui lui préfère les revenus générés par les professionnels de la montagne. Pourtant, seuls 8% des français (et donc de leurs enfants) partent au ski au moins une fois tous les deux ans (source).

Le pont de l’Ascension est banalisé, le ministère compte l’inscrire au calendrier scolaire.

Au final, c’est beaucoup de bruit pour peu de changements. Le SNUipp-FSU note que le débat sur le calendrier scolaire est mené par à-coups, sans réflexion cohérente sur l’ensemble. Il regrette que du fait du maintien des trois zones avancées sur les périodes d’enneigement, l’année scolaire restera toujours aussi déséquilibrée entre périodes scolaires et périodes de repos avec notamment un troisième trimestre très long. Après la réforme des rythmes de la journée et de la semaine, soi-disant, pour prendre en compte le rythme naturel de l’enfant à quand la réforme des rythmes de l’année ?