Vous êtes ici : Accueil du site > Actualités > Départementales > CTSD/CDEN > CDEN : carte scolaire : peu de changements
Publié : 15 avril 2015

CDEN : carte scolaire : peu de changements

La présentation de la carte scolaire faite par l’IA ne diffère pas de celle en CTSD. L’inspecteur d’ Académie a voulu montrer aux élus politiques comment il arrive à faire fonctionner le service public. Il a expliqué les choix imposés par la création de REP+, de numérique à l’école, mais il a aussi reconnu que les 210 à 230 postes de brigade (8%) actuellement ne permettent pas de bien faire fonctionner le remplacement, je cite :"il faudrait 30 à 40 postes de brigade pour mieux faire fonctionner le remplacement."

Notre déclaration liminaire montrait un besoin en postes bien plus conséquent :

PDF - 33.3 ko
déclaration de la FSU au CDEN du 15 avril 2015
La FSU a accueilli ces propos comme une demande à faire au niveau national. La motion proposée par l’UNSA sur ce point a été votée majoritairement.

La carte scolaire est décevante. L’IA a décidé de renoncer seulement à 3 fermetures qu’il avait proposées :
- Allonville
- Mesnil St Nicaise
- Amiens Michel Ange CLIS

Il n’a procédé à aucune autre ouverture que celles qu’il a proposées. Il reverra toutes les situations au CDEN de juin et utilisera les 3 moyens qu’il lui reste pour les 3 situations les plus tendues.

Nous avons voté chaque mesure de carte scolaire une par une. Les délégués du personnel ont tous voté unanimement contre chaque fermeture de classe.

Les élus politiques avaient des votes très différents selon les situations. Les parents d’élèves FCPE et PEEP jugeaient sur le nombre d’élèves après fermeture.

Après les avoir interpelés, ils ont convenu qu’ils votaient selon la façon dont la situation était exposée par le Directeur Académique. Nous aurions aimé être plus soutenus dans la défense des écoles.

Concernant les fusions des écoles Rouvroy à Abbeville et de la direction unique des écoles Anatole France et Kergomard à Albert, ces situations seront revues au CDEN de juin. En effet, d’un côté la discussion serait encore en cours, de l’autre les parents n’ont pas été informés.

Après la carte scolaire, l’IA a enfin dévoilé ce que serait le rattrapage du pont de l’ascension :
- Le mercredi 13 mai, nous rattraperons une partie de la journée du vendredi 16 mai en considérant le mercredi comme un lundi (horaires du lundi à faire).
- Le mercredi 27 mai restera comme un mercredi normal pour les élèves. Les enseignants qui travaillent normalement le vendredi après-midi se concerteront l’après-midi sur les mêmes horaires que le vendredi après- midi. Les enseignants qui ne travaillent pas ne se concerteront pas.

Une circulaire de l’IA doit parvenir dans les écoles d’ici la fin de la semaine.