Vous êtes ici : Accueil du site > Entrée dans le métier > Le snuipp-FSU80 a été reçu en audience au sujet des professeurs (...)
Publié : 28 mai 2015

Le snuipp-FSU80 a été reçu en audience au sujet des professeurs stagiaires.

Il y a 75 places au concours 2015 et il y aura des renouvellements et des prolongations de stage, ceci amène à trouver environ 100 postes.

Le SNUipp-FSU 80 a demandé que les lieux de décharges effectuées par les FSR ( à 50%) soient proposés aux enseignants volontaires et non imposés. Malheureusement les conditions restrictives telles que pas de classe de CP, ni de CM2, ni double niveau ne peuvent permettre de répondre favorablement à cette demande. L’administration a fait remarquer que contrairement aux pratiques d’autres départements, il n’y aura pas dans la Somme 2 FSR sur un même poste.

Les délégués font aussi le constat que bon nombre de FSR considèrent la visite des tuteurs plus comme une inspection que comme un moment de formation. Mme Maire précise que le tuteur ne met pas d’avis sur la titularisation mais sur la validation des compétences. A l’avenir il faudra être plus clair sur l’évaluation que font les tuteurs. De plus, afin de préserver le temps accordé à la pause "repas", l’entretien de la visite peut être différé.

Les procédures d’alerte et de soutien sont également très mal vécues par les stagiaires. L’administration répond que ces procédures sont justifiées et sont déclenchées par les tuteurs quand certaines choses ne vont pas et ne s’améliorent pas. Toutefois cette procédure n’est pas connue du jury académique.

A noter : à la rentrée prochaine, les professeurs stagiaires bénéficieront de 9 heures de formation continuée proposée par des DEA et des PEMF. (Ils ne participeront donc pas aux animations distancielles ou présentielles des titulaires ).

Le SNUipp-FSU continue de revendiquer un tiers temps formation ainsi qu’un temps d’observation avant de commencer plusieurs stages groupés.