Vous êtes ici : Accueil du site > ASH > Audience CAPA-SH : passations des examens difficiles.
Publié : 16 septembre 2015

Audience CAPA-SH : passations des examens difficiles.

Suite aux nombreux appels de collègues, le SNUipp-FSU a demandé une audience auprès de l’IA sur la réalité des passations du CAPA-SH.

Suite à notre demande, le SNUipp-FSU 80 a été reçu ce mardi 15 septembre en audience, afin d’obtenir des éléments sur la passation de l’examen CAPA SH 2015.

En effet, un nombre non négligeable de collègues nous ont interpellés dès juin sur les conditions de passation de cet examen, toutes options confondues. Le calendrier étant déjà bien avancé, nous savions qu’il serait difficile de rencontrer l’administration sereinement en fin d’année scolaire, c’est pourquoi nous avions dans un premier temps interpelé l’IA lors de la dernière CAPD de juillet (cf compte-rendu sur notre site).

Lors de cette audience, nous avons donc pu questionner l’IEN ASH ainsi que Mme Maire sur différents points.

- Nous avons insisté sur les conditions de passation de cet examen, les réactions des collègues qui ont passé beaucoup de temps, de réflexion, de mise à l’écart de leur famille pour passer cet examen. Le ressenti de ces collègues a été longuement explicité auprès des deux IEN. La "bienveillance" demandée envers nos élèves n’était pas présente lors des examens de passage du CAPA-SH.

Mme Maire rappelle que c’est un examen avec un référentiel de compétences, avec de la théorie et une mise en oeuvre pratique de la classe. Les éléments comme la personnalisation des parcours, la prise en compte du travail en équipe, la prise en compte du handicap, … sont pris en compte.

Mme Silvert précise qu’ « il ne suffit pas d’être un bon enseignant » et que « ce n’est pas la quantité –écrits, préparations,…- qui fait le travail ». Elle ajoute que « cette année, des collègues qui ont énormément travaillé, ont trop investi dans la préparation », et que l’entretien ne doit pas être vécu comme une intrusion. L’échec de ces candidats (en majorité) ne viendrait donc pas d’un manque de travail, mais au contraire d’une trop grande quantité de travail.

Le SNUipp-FSU 80 reste perplexe quant aux collègues ayant eu toute l’année de très bon rapports écrits et un suivi positif et qui ont tout de même raté leur CAPA-SH de très peu.

- L’IEN-ASH a reconnu une différence d’appréciation de l’ESPE et du jury du CAPA-SH. Elle considère que cette année, les collègues ont eu beaucoup de difficultés à analyser leur pratique. Mme Maire précise que l’entretien n’est pas une remise en cause mais au contraire doit être un moment où l’enseignant peut justifier ses choix, et où l’on peut débattre ensuite de ces derniers.

Mme Maire demande à ce que les candidats à l’examen soient mieux informés sur la passation de l’entretien. L’IEN ASH organisera donc à la prochaine session une réunion pour les candidats inscrits à l’examen afin de formuler ses attentes. Elle souhaite que la pression que met l’ESPE soit moins importante. Mme Maire nous a confirmé que Mme Silvert était à l’écoute, et qu’un rapprochement avec l’ESPE sera envisagé afin de permettre une harmonie pour le suivi des collègues en formation.

Quant aux résultats de réussite à l’examen CAPA-SH, Mme Silvert souligne que globalement les résultats sont similaires dans les autres départements de l’Académie : 45 % dans la Somme, 50% dans l’Aisne, 63% dans l’Oise.

Le SNUipp-FSU a demandé :
- d’informer par écrit tous les collègues qui ont échoué. Mme Silvert a envoyé un mail à chaque collègue qui avait échoué, précisant qu’ils pouvaient la rencontrer. Le SNUipp-FSU accompagnera tous les collègues qui le souhaitent. Mais c’est bien la division des examens qui aurait du envoyer plus tôt le courrier officiel avec les notes obtenues.

- de nous donner la liste des collègues qui ont été reçus mais aussi celle de ceux qui ont échoué. Nous aurons ces infos à la prochaine CAPD.

- de revoir la situation de ces collègues avec bienveillance s’ils renouvellent leur candidature.