Vous êtes ici : Accueil du site > Actualités > Départementales > CTSD/CDEN > CTA : la répartition de la dotation en postes pour la carte scolaire.
Publié : 17 janvier

CTA : la répartition de la dotation en postes pour la carte scolaire.

Après la lecture des déclarations préalables des organisations syndicales, Mme le Recteur a apporté des précisions et réponses aux membres du CTA sur celles-ci et sur les questions envoyées auparavant :

PDF - 113.4 ko
extraits 1er degré de la déclaration de la FSU
  • Concernant le LSU, elle indique qu’il n’y a pas de contrainte d’évaluation par semestre en lien avec la mise place du LSU
  • Concernant les « cafouillages » qui ont eu lieu suite à l’alerte météo et à la suspension des transports dans les départements de l’Aisne et de la Somme, le SGA rappelle que la responsabilité des directeurs et chefs d’établissement est dégagée. Il est rappelé toutefois que c’est de la compétence des municipalités de fermer une école par arrêté municipal et non d’un directeur ou d’une directrice d’école.
  • Concernant la demande d’un groupe de travail sur les ULIS, elle répond qu’elle va y réfléchir.

Répartition de la dotation 1er degré :

+114 postes pour l’académie dont un poste réservé pour créer un délégué académique au numérique prélevé avant pour ne pas impacter les dotations départementales. Reste donc 113 postes à répartir entre les 3 département.

Elle rappelle que la priorité est toujours donnée au 1er degré. Elle précise qu’il y aura -1537 élèves à la rentrée 2017 dont moins 1021 élèves en pré-élémentaire :
- - 601 dans l’Aisne
- - 337 dans l’Oise
- - 599 dans la Somme

Concernant le poids du privé sous contrat dans l’académie augmente faiblement en proportion (de 9,2% à 9,3% des effectifs). Les effectifs passent de 18 847 à 18 865 (+18).

La FSU précise que si l’augmentation des effectifs dans le privé n’est pas significative et qu’elle ne correspond pas à la perte des effectifs du public, elle constate néanmoins que les effectifs du privé augmentent (surtout en élémentaire) de manière constante à l’inverse du public qui perd des élèves.

Le modèle de répartition se base sur des indicateurs sociaux, la ruralité et la démographie. Cela conduit à :
- 36 postes pour l’Aisne
- 50 postes pour l’Oise
- 27 postes pour la Somme

Les moyennes des effectifs par classe sont de :
- 23 dans l’Aisne
- 23,75 dans l’Oise
- 23,52 dans la Somme

Mme le Recteur a décliné les trois axes prioritaires retenus dans l’académie.
- plus de maitres que de classe
- améliorer la situation sur le remplacement
- scolarisation des moins de trois ans

Les Inspecteurs d’Académie vont donc mettre en avant ces priorités dans leur carte scolaire que nous devrions avoir vers le 25 janvier pour notre département.

La FSU a souligné que la priorité au premier degré déclinée autour des trois priorités académiques, la dotation certes positive malgré une baisse des effectifs ne sera pas de nature à diminuer les effectifs par classe, ni de reconstruire les RASED. Pour ces raisons, elle a voté en abstention sur la répartition des moyens par département.