Vous êtes ici : Accueil du site > Actualités > Départementales > Avancement à la hors-classe
Publié : 20 janvier

Avancement à la hors-classe

La discussion autour de cette note de service intervient dans une période transitoire. La campagne 2017 sera la dernière avec le barème actuel et le ratio devrait être porté à 5,5%. Il était de 5% en 2016.

A compter de 2018, le ratio sera augmenté de manière à garantir le même nombre de promotions à la hors classe puisqu’il faudra être dorénavant au moins au 9ème échelon avec 2 ans d’ancienneté et non plus au 7ème échelon pour être promouvable. Le ministère s’est bien engagé sur un flux de promu-es garanti et en augmentation les prochaines années. Ainsi, il se fixe l’objectif, pour 2020, d’harmoniser les ratios 1er et 2e degré. Ceci correspondra proportionnellement à un ratio de 12 ou 13% à cette date.

L’objectif pour le SNUipp-FSU est que le barème attribué permette l’accès de tous à la hors classe le plus tôt possible.

Accès à la hors classe : campagne 2017

Le barème appliqué est le suivant pour une situation au 31/08/2017 :
-  Note au 31/12/2016 (éventuellement corrigée)
-  Echelon x 2
-  Points supplémentaires - si direction d’école (y compris chargé-e de classe unique) : 1 point - si CPC : 1 point - si exercice en REP : 1 point ou en REP+ ou écoles zone violence (BO 16/1/2001) : 2 points à la condition d’exercice depuis 4 ans dans la même école ou le même établissement.

Les CAPD pour l’avancement à la hors-classe devront se tenir après la CAPN de mars pour prendre en compte les promotions des détaché-es et dans tous les cas avant le 30 juin 2017 du fait de la mise en oeuvre des dispositions PPCR (reclassement) à partir du 1er septembre 2017.

Enseignants retraitables

Pour « compenser » la perte du passage au grand choix pour les enseignants proches de la retraite, le SNUipp-FSU a proposé une bonification de 5 points pour les enseignants ayant ouvert leurs droits à retraite au 1er septembre 2017. Cela permettrait de garantir à ces enseignant-es au 11e échelon avec une note de 15 ainsi qu’à ceux au 10e échelon avec une note de 17 d’atteindre la hors-classe avant leur départ en retraite.

Le ministère reconnaît que la formulation actuelle de la note de service demandant aux Dasen de porter « une attention particulière » aux PE classés au 11e échelon et non promus est peu opérationnelle. Pour autant, il n’envisage pas pour l’instant de décliner cette attention en éléments tangibles du barème. Il ne veut opérer aucun changement dans le barème actuel dont l’application informatique est déjà programmée.

Éducation prioritaire

Même si c’est la dernière année avec ce barème, le ministère entend poursuivre l’évolution, prévue depuis 2 ans, de la prise en compte des services en éducation prioritaire en passant de 3 ans à 4 ans les conditions d’exercice sur la même école pour bénéficier des bonifications. Cette évolution va restreindre le nombre de bénéficiaires. La circulaire précise les conditions d’attribution de la bonification aux personnels RASED et aux personnels remplaçants qui aura pour effet d’en écarter certains…

Le SNUipp-FSU a demandé un retour aux règles précédentes, une simple condition d’exercice de 3 ans en éducation prioritaire.

Le ministère entend en rester au barème prévu, sa transposition informatique étant déjà effective…