Vous êtes ici : Accueil du site > Actualités > Départementales > CTSD/CDEN > Carte scolaire : 1ère réunion CTSD
Publié : 2 février

Carte scolaire : 1ère réunion CTSD

La première réunion de la carte scolaire s’est tenue ce matin au rectorat. Après les déclarations de chacune des organisations syndicales, l’IA a répondu à quelques-unes des interrogations que nous avons listées dans nos déclarations.

PDF - 47.7 ko
déclaration préalable de la FSU

Voir toutes les mesures en date du 2 février 2017

- Maternelle et les "moins de 3 ans"

Toutes les organisations syndicales ont relayé le ressenti des équipes dans les écoles où le DASEN a décidé de fermer un poste afin d’ouvrir un dispositif "moins de 3 ans". Nous avons expliqué la colère des collègues, les conséquences sur le travail de l’école en équipe. Mettre un poste à profil, dans l’état actuel du mouvement du personnel, engendre la perte d’un poste dans l’école et l’éventualité de ne pas avoir le même collègue après le mouvement.

L’IA a défendu sa politique de scolarisation. Il fait le choix d’une scolarisation précoce. Au niveau de l’académie, la Somme est largement au dessus du taux de scolarisation des moins de 3 ans. l’IA choisit de créer des dispositifs de "moins de 3 ans" face aux difficultés du département au plan social. Pour le SNUipp-FSU, le souci est qu’il a décidé que ces postes soient des postes à profil.

Le SNUipp-FSU a donc demandé de ne pas continuer à profiler ces postes, comme l’indique la note de mobilité du 9 novembre 2016 qui ne cite à aucun moment une spécificité pour l’enseignement dans les classes de moins de 3 ans. Dans l’hypothèse où il ne serait pas entendu, le SNUipp-FSU demandera en groupe de travail mouvement une priorité pour ces collègues victimes de ce profilage.

Vœu voté au CTSD : Les organisations syndicales FSU, FNEC-FP-FO, UNSA, CFDT demandent que les enseignants dans les écoles puissent avoir le choix de refuser la transformation d’un poste d’adjoint en poste profilé « moins de trois ans » .

- CANOPE

La fermeture des deux postes n’est pas du ressort de l’IA. C’est une décision régionale de la Région Hauts de France. Le directeur de Canopé n’a pas choisi de maintenir les deux antennes.

Le SNUipp-FSU s’est donc associé à la pétition intersyndicale qui a été mise en circulation depuis le début de la semaine.
PDF - 70.5 ko
pétition CANOPE

Vœu voté au CTSD : Les organisations syndicales FSU, FNEC-FP-FO, UNSA, CFDT condamnent la fermeture des antennes Canopé d’Abbeville et de Péronne. Cette mesure pénalise les deux enseignants dont le poste ferme et les centaines d’enseignants qui y empruntaient des ressources pour leur classe. Ils demandent le maintien des antennes et des deux postes.

- PDMQDC

l’IA regrette de ne pas avoir pu mettre un poste dans chaque école en éducation prioritaire. Il n’en a pas encore les moyens. Il reconnait que cela repose sur un projet d’équipe.

- Direction profilée

L’IA a choisi de profiler la direction de l’école Faubourg de Beauvais. L’IA considère que c’est la seule école du département qui a un partenariat particulier avec l’école de musique du Conservatoire. Il considère que la convention doit être réécrite. Il souhaite une direction à profil pour cette école.

Les organisations syndicales ont toutes les 4 voté un voeu pour refuser ce profilage qui va faire perdre le poste au directeur actuel. Vœu voté au CTSD : Les organisations syndicales FSU, FNEC-FP-FO, UNSA, CFDT vous demandent de surseoir à la proposition de fermer le poste de direction de l’Ecole Faubourg Beauvais d’Amiens pour le transformer en poste profilé. Cette mesure fait grief au directeur de l’école qui perd son poste et doit participer au mouvement, ce qui s’apparente à une sanction déguisée alors qu’aucun motif ne la justifie.

-ULIS

La FSU a interpelé le DASEN sur la nécessité d’intégrer les élèves d’ULIS dans les effectifs des écoles primaires ou élémentaires qui accueillent une ULIS école en leur sein. Ces élèves doivent être inclus au maximum dans leur classe d’âge. Ils doivent donc être comptés dans les effectifs totaux de l’école. Si ce n’est pas le cas, les moyennes des autres classes doivent être suffisamment basses pour que les inclusions se fassent dans de bonnes conditions, tant pour les élèves d’ULIS, pour ceux de la classe type, que pour les enseignants qui intégrent ces élèves.

- D’autres demandes d’ouverture ont été proposées par les syndicats :
- RPI Agenvillers/Canchy/Neuilly
- RPI Briquemesnil/Pissy/Seux/Guignemicourt/Ferrières/Bovelles
- Amiens Noyon élémentaire
- Fressenneville
- Amiens St Maurice B
- Amiens 5 maître G sur le secteur André Bernard/René Lamps
- Feuquières en Vimeu
- Amiens Jean Macé
- Condé Folie
- Amiens élémentaire Rostand
- Amiens élémentaire La Paix
- Longueau André Mille
- Ham élémentaire Jules Verne

L’IA dispose à la fin de sa carte scolaire de 3 postes. Il régularisera la situation des écoles en vigilance au CDEN de juin. Tous les postes seront alors donnés.

- postes de remplacement

Ils seront positionnés sur tout le département, 5 ou 6 de ces postes seront sur l’Est du département.

- Questions diverses

- Poix : pour cette année, il y a eu une direction unique entre l’école maternelle et élémentaire. Pour la rentrée 2017, il y aura une direction unique entre les deux écoles élémentaires dans l’hypothèse d’une fusion l’an prochain. L’école maternelle aura une direction indépendante.

- les écoles "Notre Dame" et "Jean François Lesueur" vont changer de nom et s’appeler "Olympe de Gouges"

- le LSU : des mises à jour vont être faites, il serait utile d’imprimer les bulletins des élèves avant le 31 mars, afin de s’assurer que les données ne soient pas écrasées.

Le SNUipp-FSU continuera à défendre les écoles lors du CDEN du 28 février.