Vous êtes ici : Accueil du site > Actualités > Départementales > CTSD/CDEN > Carte Scolaire 2017 : des mesures changées grâce à l’action syndicale..
Publié : 27 février

Carte Scolaire 2017 : des mesures changées grâce à l’action syndicale..

Le CDEN s’est réuni ce lundi 27 février.

Lors de la réunion du Conseil Départemental de l’Education Nationale, les mesures de carte scolaire du 1er degré ont été discutées. La FSU a expliqué dans sa déclaration les points sur lesquels elle a une position tranchée contre les propositions de l’administration.

PDF - 49.7 ko
déclaration FSU CDEN 27/02/17

Les fermetures de postes en maternelle pour des ouvertures de postes à profil "moins de trois ans" ont été débattues longuement. Chaque syndicat a dénoncé avec force ces profilages de postes qui risquent de déstabiliser les écoles si une mesure particulière de priorité n’est pas mise en place. Les représentants des communes ont voulu comprendre ce tour de passe-passe qui peut provoquer des dégats. Ils ont, sans le savoir, appuyé la revendication du SNUipp-FSU (que nous défendrons lors des réunions du groupe de travail "mouvement" qui se réunit le 28 février et à la CAPD du 13 mars) à savoir : donner une priorité de 100 points aux collègues victimes de la fermeture d’un poste d’adjoint pour la création d’un poste" moins de trois ans" dans leur école.

Rien n’y a fait. L’Inspecteur d’Académie n’est revenu que sur 2 propositions de fermeture de poste pour une ouverture de postes de "moins de trois ans" à :
- Amiens Réaumur maternelle
- Abbeville Rouvroy Ces deux écoles n’auront pas de changement à la rentrée 2017.

Lors de l’examen des autres mesures, il a opté pour suspendre sa proposition de fermeture à :
- Amiens Renancourt
- Neuville-Coppegueule

Il a associé la non ouverture d’un poste "Plus de maîtres que de classes" sur Beaucamps le Vieux en lien avec la non fermeture de Neuville-Coppegueule.

Concernant la direction de l’école Faubourg de Beauvais, il a reconnu la mobilisation des personnels de cette école et a choisi de suspendre aussi sa proposition de profiler ce poste. L’intervention collective a permis de gagner sur ce point.

Il a annoncé de nouvelles mesures de carte scolaire :
- 2 ouvertures de postes "plus de maîtres que de classes" sur Amiens 5. Les 2 collègues sur ces postes interviendront sur les 4 écoles du secteur Guy Mareschal qui n’ont pas encore ce dispositif, à savoir : Amiens Rostand, Amiens Lamps, Amiens Camille Claudel et Cagny. Ainsi l’IA peut dire que toutes les écoles en REP+ bénéficient d’un poste PDMQDC.
- une fusion supplémentaire a été proposée entre les écoles élémentaires de Poix.

- la fusion décidée au CDEN entre les écoles maternelle et élémentaire Réaumur a été levée par l’Inspecteur d’Académie début mars.
- 1 poste d’ULIS à Rivery a été proposé, or le Maire de la commune a refusé ce dernier.
- le dernier poste Rased sédentarisé en classe a été transformé en poste d’adjoint à l’école élémentaire de Nesles (le collègue partant en retraite)
- le poste de psychologue scolaire de la circonscription de Péronne est rattaché officiellement à l’école élémentaire du Centre à Péronne.

Les 10 postes de remplacement Brigade ont été rattachés aux écoles primaires ou élémentaires suivantes :
- RPC de Combles,
- Péronne "la Chapelette"
- Péronne "Centre"
- Chaulnes
- Nesle
- Ham "Jules Verne"
- Roye " Yvette et René Fontaine"
- Villers Bretonneux "St Exupéry"
- DSDEN (2 postes)

L’IA nous a indiqué qu’il ne pouvait faire aucune autre ouverture de poste et qu’il mettait nos propositions de demandes d’ouverture en vigilance.

Le SNUipp-FSU a expliqué ses votes successifs tout au long de la réunion. Il a voté contre les fermetures, y compris celles compensées par une ouverture de "moins de trois ans". Il a voté pour les ouvertures lorsque c’était des créations pures, s’est abstenu dans les autres cas de figure.

Voir ici les mesures complètes avec les changements en CDEN.

Les autres questions à l’ordre du jour :
- la liste de 4 nouveaux DDEN, vote pour.
- la dotation pour les écoles privées, augmentée en suivant le cours du coût de la vie, pour laquelle nous avons voté contre.

coût moyen départemental
AnnéePrix de la consommationMaternellesElémentaires
2010 754.40 euros 518,83 euros
2011 +2.10% 770.24 euros 529.73 euros
2012 +2% 785.64euros 540.32 euros
2013 +0.9% 792.71 euros 545.18 euros
2014 +0.5% 832.34 euros 527.44 euros
2015 +0.2% 834 euros 573.58 euros
2016 +0.6% 839 euros 577.02 euros

- l’indemnité de logement pour les instituteurs non augmentée pour laquelle nous avons voté contre. Le montant du taux de base de l’IRL (Indemnité Représentative du Logement) est de 2246.40 euros et l’IRL majorée est de 25% à 2808 euros.

Documents joints