Vous êtes ici : Accueil du site > Actualités > Départementales > Compte-rendu de la rencontre du SNUipp-FSU avec le Dasen du 26 (...)
Publié : 3 octobre 2017

Compte-rendu de la rencontre du SNUipp-FSU avec le Dasen du 26 septembre.

Haydée LEBLANC, Rémi NUCIBELLA et Maryse LECAT, membres du bureau départemental du SNUipp-FSU 80 ont été reçus pendant 2h par l’Inspecteur d’Académie, M. Jean HUBAC

Après avoir mis en avant la situation socio-économique fragilisée de notre département, ses conséquences sur les élèves et les conditions de travail des personnels de l’Education nationale, nous avons pointé du doigt la souffrance au travail des enseignant-es, la perte des emplois aidés à la direction d’école et les écoles isolées relevant de l’éducation prioritaire. Nous avons rappelé notre conception du paritarisme, à savoir, l’équité et la transparence. Mr HUBAC a répondu aux différentes questions du SNUipp-FSU 80. L’IA a dit être conscient des difficultés des élèves, il a mis en avant les indicateurs de réussite liés aux indicateurs sociaux, il faut trouver une équité scolaire. Il rencontrera cette année scolaire les directeurs et directrices d’école.

Ecoles isolées Hors éducation prioritaire

Face à la question des écoles situées en quartier prioritaire mais qui ne relèvent pas de l’éducation prioritaire (Beauvillé, Marivaux, A. Détré…), il reconnaît la difficulté de ces écoles, expliquant au passage que plus de 50% des élèves dépendent des catégories socio professionnelle défavorisées. Il explique que les écoles en éducation prioritaire sont en réseau avec un collège. Les collègues des écoles travaillent avec ces collèges. Une école qui ne dépend pas du même collège ne peut pas participer aux réunions d’un autre collège. Pour autant, l’IA fait attention à ces écoles et y permet des effectifs plus bas, proches de l’éducation prioritaire, reconnaissant ainsi la difficulté de ces écoles. Il connaît aussi la situation du collège de Mers. La carte de l’éducation prioritaire, au niveau national, doit être revue en 2019.

PPCR

Pour les collègues qui ont déjà été inspecté-es l’an dernier, il peut y avoir quand même un rendez-vous de carrière. Ils étaient sur l’ancien système, ils sont désormais dans le nouveau système PPCR et tout ce qui s’est passé avant n’est plus d’actualité. Il n’est pas possible de ne pas accepter le rendez-vous de carrière, les collègues sont désormais vus tous les 7 ans au lieu de tous les 3 ans auparavant. Un groupe de travail avec les syndicats aura bien lieu cette année sur ce sujet.

Rendez-vous de carrière

Les collègues qui auront leur rendez-vous de carrière, auront le bilan de leur IEN sur I prof (plateforme SIAE). Ils pourront alors y apposer des remarques. Le tout sera proposé à l’IA qui décidera à la rentrée suivante (septembre) des collègues qui auront une accélération de carrière ou pas. Viendra alors une procédure d’aller/retour entre l’IA et le collègue s’il n’est pas d’accord avec cette décision (procédures d’appel). La parité homme-femme sera bien respectée concernant les 30% qui gagneront un an. 

Les T2 auront une visite d’accompagnement lors de leur deuxième année, car ils ne vont pas attendre d’être au 6ème échelon (1er rendez-vous de carrière) sans avoir la venue d’un inspecteur ou de CPC. Utile pour la formation de ceux-ci car la formation initiale ne suffit pas.

Classe exceptionnelle 

  L’administration est en attente des modalités la concernant.

APC

Nos arguments ont été entendus. L’IA comprend notre démarche nationale de reprendre en main notre temps de travail. Pour autant, il précise que nous ne pouvons pas aller contre les textes.

Les enseignant-es en CP à 12

Ils ne recevront pas d’arrêté d’affectation s’ils sont sur la même école que leur poste précédent.

RIS / Stages syndicaux :

L’IA justifie la création d’une boite académique spécifique dans le but de mieux répondre aux demandes des stages. Pour les collègues souhaitant participer à une RIS, ils doivent renvoyer leur demande 2 jours avant la RIS ou 1 semaine avant en cas d’animation pédagogique le même jour.

CUI

Cette question sera abordée spécifiquement lors de la rencontre avec l’IA lundi 2 octobre (voir compte-rendu sur notre site)