Vous êtes ici : Accueil du site > Actualités > Nationales > Accès à la classe exceptionnelle.
Publié : 1er décembre 2017

Accès à la classe exceptionnelle.

Des collègues PE à la HC peuvent prétendre dès septembre 2017 avoir accès à la classe exceptionnelle.

Classe exceptionnelle :

Le ministère rappelle qu’il s’agit d’un 3ème grade qui a vocation à reconnaître les parcours exceptionnels. C’est la valeur professionnelle qui est déterminante dans l’accès à ce grade, et non l’ancienneté générale des services, ni la durée dans les fonctions exercées.

Le SNUipp-FSU a voté contre cette proposition de 3eme grade qui a pour effet de limiter l’accès à cette classe et demande à ce que tous les PE puissent partir à la retraite à l’indice proposé dans ce grade.

Pour le 1er degré, en plus d’un ratio d’accès extrêmement faible (1,43 % du corps des PE, soit 5 000 promu-es environ au 1/9/2017), le vivier risque d’être rapidement insuffisant. En effet, il n’y a aujourd’hui que 10 % de collègues dans la hors classe, et qui, de plus, ne sont pas tous éligibles.

Qui peut prétendre à ce grade ? :

- « - 1er vivier » : être PE au moins au 3ème échelon de la hors-classe au 31/8/2017 et avoir exercé pendant 8 années (continues ou pas) des fonctions en éducation prioritaire ou sur certaines missions : direction d’école, direction adjointe de SEGPA, chargé-e de classe unique, conseiller-e pédagogique, PEMF, référent-e handicap, enseignant-e dans le supérieur. Les années d’exercice doivent être entières. Les services à temps partiel sont pris en compte comme une année entière. Il est nécessaire de faire acte de candidature en remplissant une fiche de candidature sur le portail de services i-prof.

- « 2ème vivier », au titre de l’ancienneté dans le grade : être au dernier échelon de la hors classe (aujourd’hui le 6ème) Il n’y a pas de démarche particulière à effectuer.

Le SNUipp-FSU aurait souhaité que soient pris en compte les services des collègues titulaires remplaçants, sur postes fractionnés, en RASED ou psychologues de l’EN dont le service est partagé sur plusieurs écoles ou dont l’affectation se situe dans une école non située en éducation prioritaire alors que l’essentiel de leur service s’y effectue.

Modalités :

L’IEN formule un avis via l’application i-prof pour chaque agent promouvable. 4 degrés d’appréciation sont formulés, de « excellent » à « insuffisant » L’appréciation arrêtée par l’IA-DASEN porte sur l’ensemble du parcours professionnel. Elle tient compte de la durée des fonctions, de la richesse et de la diversité du parcours, de l’investissement professionnel. Autant d’éléments dont la FSU a pointé la subjectivité.

Barème :

Il se compose de :

 l’ancienneté de l’agent dans la plage d’appel au 1/9 /2017 : de 3 à 48 points selon l’échelon et l’ancienneté dans l’échelon ;

 l’appréciation qualitative de l’agent : « excellent » (140 points), « très satisfaisant » (90 points), « satisfaisant » (40 points) « insatisfaisant » (pas de point, ni d’inscription au tableau).

Calendrier :

- « Fin novembre » : l’ensemble des collègues à la hors classe au 1er septembre 2017 est informé de la possibilité de candidater pour intégrer la classe exceptionnelle, par message sur i-prof et dans la boîte professionnelle.

- « 1ère quinzaine de décembre » (avec éventuellement un décalage d’une semaine) : saisie des candidatures pour ceux et celles qui sont éligibles à la classe exceptionnelle au 1er septembre 2017.

- « Début février 2018 » : tenue des CAPD.

Le SNUipp-FSU a toujours été contre les promotions au mérite.
PDF - 255.5 ko
circulaire départementale accès à la classe exceptionnelle