Vous êtes ici : Accueil du site > Actualités > Départementales > Compte-rendu du Conseil Académique des Langues Vivantes du 4/12/2017
Publié : 5 décembre 2017

Compte-rendu du Conseil Académique des Langues Vivantes du 4/12/2017

En présence de Madame la Rectrice, de Monsieur l’Inspecteur d’Académie de la Somme ainsi que de plusieurs IA-IPR de langues différentes, s’est tenu, ce 4/12/2017, le Conseil Académique des Langues Vivantes. Seul le SNUipp-FSU y était représenté, aucun parent d’élèves ne siégeait non plus.

1) Langues vivantes dans le 1er degré  :

Concernant le 1er degré, une carte des langues sur les 3 départements de notre académie a été présentée. L’allemand est soutenu de façon volontariste. Dans la Somme, il y a à cette rentrée 22 classes bilangues en 6ème :19 anglais-allemand ( allemand enseigné dans 61 écoles ), 2 anglais-espagnol (espagnol enseigné dans 10 écoles), 1 anglais- italien (italien enseigné dans 3 écoles)

2) Classes bilangues en collège  :

Dans l’académie, ce sont 122 classes bilangues avec un objectif de 142 à la prochaine rentrée, ce qui permettra de revenir à la situation d’il y a 3 ans, avant la suppression de ces classes .

Dans une démarche de diversification des langues, il est prévu l’ouverture de classes bilangues en italien, portugais, arabe, russe et chinois, d’ici 2019. La Somme reste le département où il y a le plus d’efforts à faire, il y a encore 5 bilangues à ouvrir pour retrouver le niveau de 2014, il reste des secteurs vides (ex : le Ponthieu) là où les bilangues sont implantés dans le privé. Il y a 6 ou 7 lieux d’implantation possible pour l’allemand ; pour l’arabe et le russe cela pourrait se faire en fonction des enseignants du 1er degré habilités dans ces langues ; pour le chinois, il faudrait d’abord tester l’appétence d’une population pour cette langue. Il faut faire attention à la fermeture possible du collège Guy Mareschal avant d’implanter un nouveau bilangue.

3) Questions du SNUipp-FSU, et réponses de la Rectrice et de l’IA :

Suite aux questions du SNUipp-FSU, la Rectrice a rappelé que le nouveau ministre était favorable aux bilangues et souhaite développer au maximum l’enseignement des langues vivantes étrangères, à moyens constants. La Rectrice affirme que dans l’académie les moyens budgétaires actuels sont suffisants pour continuer à développer l’enseignement des LVE.

Dans le département de la Somme subsistent encore des postes fléchés allemand, qui bloquent des postes d’adjoints dans certaines écoles, alors même que l’allemand n’y est pas enseigné ! L’Inspecteur d’Académie a répondu que cela serait annulé dès le prochain mouvement , et ces postes réapparaîtront comme des postes type.

Comment les bilangues dits de continuité sont-ils implantés ? L’Inspecteur d’Académie vient de recevoir il y a 10 jours la liste des collègues du département habilités à enseigner d’autres langues que l’anglais, ces informations lui permettront d’effectuer une mise à jour de ces implantations.

Par ailleurs, les interventions des professeurs de langue du 2nd degré en CM2 sur le temps d’APC ne conviennent pas à l’IA, cela risque donc fort de changer à la prochaine rentrée.