Vous êtes ici : Accueil du site > Actualités > Départementales > CAPD > CAPD second mouvement/ineat exeat/HC/classe exceptionnelle
Publié : 3 juillet

CAPD second mouvement/ineat exeat/HC/classe exceptionnelle

La CAPD s’est tenue ce matin pour la rentrée 2018. L’ordre du jour était :
- La validation des commissions postes à profil 2nd phase 17 personnes ont reçu un avis favorable et 4 personnes un avis défavorable
- Le mouvement 2nd phase après la rotation informatique du mouvement, la division du personnel a affecté d’office des collègues sur des postes vacants ou devenus vacants suite à des modifications d’organisation de postes.
- Les Inéat/Exéat 27 demandes d’inéat sont satisfaites ainsi qu’un inéat de stagiaire. 4 demandes d’exeat sont acceptées ainsi qu’1exeat de stagiaire.
- L’accès au grade de la hors-classe A la suite du groupe de travail, demandé par le SNUipp, pour départager les collègues ayant le même barème, les discriminants suivants retenus sont :
- l’AGS
- l’ancienneté dans le grade (corps des PE)
- le rang décroissant d’échelon (11 puis 10, puis 9)
- l’ancienneté dans l’échelon
- la date de naissance.

106 collègues sont promus à la hors classe, bien que le contingent ne soit pas encore arrêté à ce jour (malgré les multiples demandes du SNUipp envers le ministère).

Le Snuipp-FSU 80 dénonce toujours le fait que les avis de l’IEN et de l’IA donnés pour l’accès à la hors classe soient définitifs et ne sont pas toujours révélateurs du travail des personnels sur l’ensemble de leur carrière.

- L’accès au grade de la classe exceptionnelle et échelon spécial sur les deux viviers de la classe exceptionnelle, 61 collègues sont promus à la classe exceptionnelle au 1er septembre 2018.

-  L’intégration des instituteurs dans le corps des professeurs des écoles Les trois collègues qui ont demandé à intégrer le corps des professeurs des écoles le seront à la rentrée 2018.
- Les recours temps partiel trois recours ont été demandés et deux sont finalement autorisés et le dernier est toujours refusé malgré notre intervention.
- Les affectations des titulaires remplaçants de secteur (TRS)La CAPD valide les postes des TRS . Les collègues nommés sur ces postes au 1er mouvement avaient effectué des vœux sur plusieurs postes début juin.

L’Inspecteur d’ Académie a répondu aux différentes questions du SNUipp. Les collègues affectés sur les postes à effectifs réduits qui n’ont toujours pas reçu les frais de déplacements lors de la formation à Noyon doivent se tourner vers la DAFPEN.

Si inclusion des élèves Ulis en CP et CE1, la fourchette des effectifs se situe entre 9 et 15 par classe.

Il semblerait qu’il ne soit pas possible d’indiquer le nombre d’élèves ULIS dans le tableau de bord du projet d’école. L’administration va vérifier.

En réponse à la déclaration liminaire du SNUipp-FSU 80, l’ Inspecteur d’ Académie ne fait que donner la démarche adoptée pour la réalisation des ajustements de programme. Le SNUipp maintient qu’il n’y a eu aucune concertation avec les représentations syndicales.

A la question posée par le SNuipp sur l’éducation prioritaire, la réponse est que le calendrier n’est toujours pas fixé même si l’échéance est la rentrée 2019.

Le SNUipp-FSU 80 demande sur quel temps peut-être pris le temps de saisie des évaluations CP/CE1 , la réponse est qu’il n’y a aura pas de rémunération ni de temps supplémentaire.

Le SNUipp-FSU ne se satisfait pas de cette réponse et continuera de se battre sur ce temps soit compris dans les 108 heures.

L’Inspecteur d’ Académie a précisé que dans les années à venir la 2eme phase du mouvement pouvait disparaitre mais il s’agira d’une décision académique.

Même si le SNUipp comprend que des collègues peuvent ressentir un sentiment d’injustice entre les collègues nommés d’office qui peuvent ainsi obtenir un poste qui s’est libéré avec un petit barème alors qu’il était demandé lors de la phase informatisée par des barèmes plus élevés. Le SNUipp s’opposera à la suppression de cette 2eme phase si elle devait être prononcée.

Documents joints