Vous êtes ici : Accueil du site > Actualités > Départementales > CTSD/CDEN > CDEN du 11 mars
Publié : 11 mars 2019

CDEN du 11 mars

Après plus d’une heure de lecture des déclarations liminaires, où toutes les organisations syndicales ont manifesté leur désaccord avec le projet de loi Blanquer, le DASEN a abordé l’ordre du jour.

La convention ruralité signée en décembre 2018 a permis l’attribution de 5 postes supplémentaires au département de la Somme.

L’Inspecteur d’ Académie décide de revenir sur 6 fermetures, voire 7 :

Les 6 écoles suivantes ne ferment plus :

- Ecole Alain Détré à Abbeville
- Ecole Anatole France à Albert
- Ecole Faubourg de Hem à Amiens
- Ecole de Mézières en Santerre
- Ecole Centre à Péronne
- RPI de Gauville, Ham de Digeon et Lignières- Chatelain
- RPI Valines-Ochancourt-Franleu : conditionné à un accord avec la commune de Nibas

L’Inspecteur d’ Académie annule également les propositions suivantes :

- ouverture d’un poste ULIS à l’école d’Harbonnières et fermeture d’un poste ULIS à l’école Les Platanes de Roye. Il y aura bien 2 créations de poste ULIS, un à Mont-St-Quentin de Péronne et un à Chaulnes.

Abbeville :
- la fermeture d’un poste d’adjoint à l’école élémentaire Les Platanes et l’ouverture d’un poste de maître formateur à l’école Les Platanes est annulée.

Concernant les RASED :
- malgré la demande du collectif RASED , des organisations syndicales et des parents d’élèves, l’Inspecteur d’ Académie ne répond pas favorablement à la demande de moratoire fixant le report de la décision de resectorisation des RASED.

Une modification est apportée, il s’agira d’une création de maitre G (à dominante relationnelle) et non de maître E (à dominante pédagogique) dans la circonscription Amiens centre somme.

Le SNUipp-FSU continue de demander des créations de postes RASED. Il interroge la réglementation qui n’a pas été suivie par les DASEN sur le redéploiement des RASED. Des contacts sont pris pour décider ensemble de la suite à mener

Documents joints