Vous êtes ici : Accueil du site > Actualités > Départementales > CAPD > CAPD du 18 octobre 2019
Publié : 18 octobre 2019

CAPD du 18 octobre 2019

Ce vendredi 18 octobre, la première CAPD de l’année a été conduite par M. Décle et Mme Maire. Monsieur Hubac est en partance pour de nouvelles fonctions et nous attendons la nomination d’un nouvel IA. Après les déclarations liminaires, M.Décle et Mme Maire ont répondu aux questions diverses suivantes :

- La création récente d’1/2 poste d’UPE2A à l’école Condorcet : L’administration est en réflexion pour étendre ce 1/2 poste à un temps complet, en ouvrant parallèlement un nouveau 1/2 poste à Doullens. Suite à un appel à candidature, Mme Maire a indiqué qu’une candidate sur les 5 postulants a été retenue.

Le SNUipp-FSU se réjouit de l’ouverture de ce poste mais regrette que ce ne soit pas deux postes à temps complet et que ces ouvertures se fassent toujours dans l’urgence.

- La circulaire départementale du 26/09/2019 sur les congés et autorisation d’absence : Suite aux nombreux abus, M.Décle rappelle que toute absence doit être justifiée par un certificat médical. Sans ce dernier, toute journée d’absence sera sans traitement avec retrait d’une journée d’AGS.

Le SNUipp-FSU rappelle que lorsqu’une absence est justifiée, l’AGS reste entière malgré la journée de carence. Il déplore cette sanction pour les absences non justifiées : les collègues malades se voient retirer une journée de salaire, qui se répercute de surcroît sur le déroulement de leur carrière.

- PPCR et le délai de retour des observations suite à l’envoi du compte-rendu d’inspection : Un rectificatif va être envoyé par l’administration. Mme Maire reconnait qu’une erreur s’est glissée dans le courrier départemental. Une fois le compte-rendu du rendez-vous de carrière communiqué à l’enseignant-e, celui-ci/celle-ci n’a plus que 15 jours au lieu de 3 semaines pour formuler des observations écrites.

- Les évaluations CP/CE1 : Mme Maire a réaffirmé qu’il n’y avait aucune mauvaise intention lorsque les IEN ou les CPC venaient observer ou faire passer des évaluations dans les écoles. Cette pratique a pour but d’accompagner les équipes. Lors de rappels concernant les délais de saisie des résultats, l’administration n’a pas pour but de mettre la pression aux enseignant-es mais celle-ci n’a pas toujours la main pour une éventuelle réouverture d’une plate-forme lorsque la date de fin de saisie est arrivée. Mme Maire remercie les enseignant-es pour leur implication lors de la passation et de la saisie des résultats. Elle nous précise qu’un audit aura lieu dans le département.

- Le questionnaire envoyé aux T1 : Mme Maire nous a assuré qu’il s’agissait d’un formulaire d’autopositionnement (issu d’une recherche action sur le sentiment d’efficacité des enseignants) servant uniquement de support d’échange, de travail et d’accompagnement entre le T1 et son tuteur. Là encore, Mme Maire nous assure qu’il ne faut pas y voir de visée cachée et qu’il s’agit d’un outil de formation pour que le/la jeune enseignant-e se questionne sur comment il/elle vit sa compétence professionnelle.

- La formation REP+ : Mme Maire nous indique deux cas de figure :
- les enseignant-es qui complètent les décharges de direction s’ils/elles sont à 50 % ou plus de leur temps de service en REP+, bénéficieront des 100% du temps de formation REP+.
- les enseignant-e-s à temps partiel bénéficieront des 3 jours de formation et d’un ajustement au prorata de leur temps de service sur les temps de concertation. Mr Dècle reconnait que l’harmonisation départementale arrive encore tardivement cette année après déjà 2 jours de formation et espère une meilleure organisation à l’avenir.

- Les PIAL : Mr Dècle reconnait que l’organisation des 6 PIAL actuels pèsent sur les directeurs/trices malgré leur volontariat et l’octroi d’une journée de décharge. Ainsi, une réflexion au niveau départemental pour faire évoluer rapidement les postes de coordonnateurs/trices est activée. Des PIAL inter-degré avec les collèges et les lycées vont émerger.

- Le changement d’IEN ASH Mme Silvert a pris ses fonctions comme conseillère technique ASH auprès de la rectrice. Mme Lydia Doinel, anicenne IEN dans l’Oise, arrive dans notre département comme IEN ASH.

- L’agenda en ligne des enseignants référents de scolarité (ERS) : Afin de prévenir les éventuels dépassements d’enveloppe, Mr Dècle a mis en place, comme pour les conseillers pédagogiques, un agenda à renseigner en ligne. Il ne s’agit pas d’un manque de confiance mais plutôt, de permettre à l’IEN d’être en capacité de justifier d’éventuels dépassements et de les anticiper car ils seront dans tous les cas pris en charge.

- La formation ROMA : Mme Maire indique que cette formation est bien prise sur le temps de formation pédagogique de circonscription.

- Les contrats de préprofessionnalisation : 20 étudiant-e-s ont été recruté-e-s dans la Somme, dont la gestion est assurée par le lycée Thuillier. Mme Maire nous certifie qu’il ne s’agit pas de personnels visant à palier le manque de remplaçant-e-s.

- L’application projet d’école : Cette application a émergé d’un groupe de travail avec des IEN et des directeurs/trices d’école. Certaines écoles en éducation prioritaire ou RPI ont déjà un projet d’école avec des axes communs et l’application leur permet une seule saisie pour toutes les écoles du réseau. En aucun cas il n’était demandé de créer de nouveaux réseaux d’école avec des axes communs.

- L’ordre du jour :

Nous avons voté la composition de la CAPD, validé 3 procès verbaux (28/01/19, 8/02/19 et 5/04/19)

Le PAF : Pour 680 demandes de départ en formation, seulement 275 ont été accordées. C’est plus que les années précédentes.

Pour que les candidatures soient retenues, le barème était le suivant :
- l’AGS - le nombre de jours de formation effectué
- 4 jours de formation maximum

Mme Giran gère manuellement nos demandes pour que chaque personnel en fonction de son AGS puisse bénéficier d’un maximum de jours de stage sans se baser sur l’ordre des vœux saisis. Mme Giran a été confrontée à une difficulté : elle a vu que GAIA et le nouvel outil OSCAR n’étaient pas paramétrés de la même manière. En effet, OSCAR (depuis décembre 2016) ne décomptait pas les jours de stage déjà réalisés. Mme Giran devra donc lors des prochaines campagnes compiler manuellement et injecter individuellement les jours de formation accordés.

Mme Malassis nous informe que le planning des formations est complet et que chaque jour, 3 formations se déroulent. Hormis la formation PLC1, toutes les formations se déroulent sur le temps scolaire.

Le Snuipp-FSU dénonce l’organisation de formation durant les vacances scolaires.

Nous avons ensuite fixé les dates des prochaines instances :
- 29/11 : CDEN
- 3/12 : CHSCTSD
- 21/01 : Groupe de travail mouvement et temps partiel
- 28/01 : CAPD

Documents joints