Vous êtes ici : Accueil du site > Actualités > Nationales > Continuité pédagogique ; Quelques rappels ; Pas mal de questions...
Publié : 13 mars

Continuité pédagogique ; Quelques rappels ; Pas mal de questions...

Mise en place de la continuité pédagogique suite à la fermeture des établissements scolaires.

Continuité pédagogique ; Quelques rappels ; Pas mal de questions…

La mesure de fermeture des écoles s’accompagne d’un leurre de communication du gouvernement car la « continuité pédagogique » est difficile :

- Comme tout travail scolaire réalisé à la maison, cela creuse les écarts basés sur les inégalités sociales, éducatives et culturelles des familles. Le choix fait par beaucoup de collègues sera donc de donner aux élèves à s’exercer sur des notions déjà travaillées, mais même là des obstacles subsisteront pour certains élèves.

- À l’école maternelle, c’est encore plus compliqué. Quand les programmes mettent en avant la nécessité d’apprendre par les jeux pédagogiques, la manipulation de matériel et les activités motrices, proposer des fiches d’exercices n’est pas une solution adaptée.

- La communication autour de l’utilisation du numérique pose question : toutes les familles ne disposent pas d’un équipement informatique complet (PC + imprimante + connexion internet), ni d’un espace de travail propice à la concentration de l’enfant plusieurs heures par jour.

Quelques rappels de base :
En cas de fermeture d’école :
- Suis-je obligé·e d’ouvrir un espace « ma classe virtuelle » sur le site du CNED ? Non
- Suis-je obligé·e de constituer des listes (mails, téléphones de parents…) en dehors de tout cadre réglementaire et de la réglementation en vigueur en matière de respect des données à caractère personnel (RGPD,…) ? Non
- Suis-je obligé·e de répondre à toute heure du jour et de la nuit à mon IEN ? Non
Quelques questions en suspens :

- Où vont les enseignant·es lundi ?
- Quelles modalités pour les collègues qui sont également parents de jeunes enfants ?
- Maintien des indemnités ?
- Consignes particulières aux établissements spécialisés (IME, ITEP…) ?
- Quelles consignes vont être données aux collectivités ?
- Annulation ou non des différentes réunions prévues : ESS, Anim Péda, Conseil d’école … ?
- Quid de la titularisation des FSR (report des visites …) ?
- Affelnet et question des passages (quelles modalités pour le volet 2 d’Affelnet la transmission et la saisie devant s’effectuer entre le 16 et le 25 mars) ?
- Calendrier des affectations en ULIS, SEGPA ?
- Quid des AESH ?
Cette crise rappelle par ailleurs que les services publics sont un bien commun essentiel. Ils permettent à tout le monde et en particulier aux moins favorisés d’accéder aux soins, à l’éducation etc. Il faut les renforcer plutôt que les détruire, comme le fait ce gouvernement.