Vous êtes ici : Accueil du site > Actualités > Départementales > Infos syndicales : ne cédons pas aux pressions mais participons massivement (...)
Publié : 19 septembre 2008

Infos syndicales : ne cédons pas aux pressions mais participons massivement !

Nous sommes interrogés sur les dispositions particulières à prendre pour participer aux demi-journées d’info syndicale désormais organisées le vendredi après-midi du fait de la nouvelle organisation de la semaine.

Il faut évidemment prévenir les familles par écrit suffisamment tôt pour leur permettre de s’organiser en les invitant à reprendre leur enfant après la classe le midi (voire après la cantine), l’admistration n’ayant pas prévu de remplaçants (voir modèles de lettres).

Nous conseillons également, dans les écoles élémenatires, de faire signer ce mot de façon à vous assurer que les parents en ont bien pris connaissance. En cas de fermeture de l’école prévenir le Maire.

Concernant les éventuelles pressions pour ne pas fermer l’école sous prétexte de "nécessaire continuité du service", nous rappelons avec insistance que la participation à une réunion d’information syndicale sur le temps de travail est un droit et que, ni l’IEN, ni l’IA, ne peut vous empêcher d’y participer dès lors que vous les avez informés en application du décret n°82.447 du 28 mai 1982.

A ce jour, loi sur le "droit d’accueil" d’août ou pas, ce texte n’a pas été modifié.

De surcroît les réunions d’info sont des absences prévisibles et ne sont donc pas concernées par ce texte de loi récent (l’IA doit mettre des remplaçants….. et autant dire que c’est impossible vue la participation massive des collègues…).

Donc, dans tous les cas de pressions, par téléphone ou par écrit, demandez à l’administration de désigner nominativement par écrit le collègue qui devrait rester.

Aucun collègue n’a à ce jour été sanctionné pour avoir participé à une telle réunion même en cas d’école fermée.

Ne cédons pas au risque de voir ce droit sérieusement remis en cause !

Prévenez-nous immédiatement en cas de difficulté !

Les élus du personnel