Vous êtes ici : Accueil du site > Actualités > Départementales > CAPD > CAPD du 12 mai 2020 : CAPPEI et temps partiels...
Publié : 12 mai

CAPD du 12 mai 2020 : CAPPEI et temps partiels...

départ en formation CAPPEI, recours temps partiels

Voici la déclaration envoyée lundi soir pour ne pas avoir à la lire en visio conférence, ce qui est très contraignant et peu audible. 5 élu-e-s du personnel vous ont défendu et ont interrogé l’IA sur de nombreux points concernant la rentrée scolaire après le déconfinement.

PDF - 63.4 ko
déclaration CAPD 12 mai 2020

Outre les deux questions à l’ordre du jour, l’IA a répondu à de nombreuses questions qui interpellent les collègues à l’heure de la reprise en classe. Les inquiétudes, le stress, les ASA pour garde d’enfants, le travail en distanciel, les normes pour la reprise… autant de questions qui ont besoin de réponses claires et précises. Les enseignants ne veulent pas se sentir responsables d’une situation nouvelle qu’ils ne connaissent pas. (voir ici l’article s’y référant.)

- recours des temps partiels : 4 collègues ont déposé des recours. 1 seul a vu sa demande acceptée.

- départs en formation CAPPEI :

  • « coordonner une Ulis » : 10 candidats, 8 partent en formation .
  • « travailler en Rased » dominante ADP : 7 candidats, 1 seul part en formation
  • « travailler en Rased » dominante ADR : 3 candidats, 1 seule part en formation
  • « enseigner en EREA » : 3 candidats, 3 partent en formation
  • « enseigner en UE » : 2 candidats, 1 seul part en formation
  • formation Suresnes : 3 candidats, 3 partent en formation.

Le SNUipp-FSU a prévenu les collègues candidats pour leur indiquer s’ils ont obtenu ou pas la formation.

Des demandes de départs en formation ne sont pas arrivées jusqu’à la DPE, Mme Maire s’en étonne et précise que la CAPD va statuer sur les demandes arrivées à la DPE. S’il y en a d’autres, la CAPD pourra statuer fin mai sur ces demandes supplémentaires.

Pour quelques personnes dont la formation a été refusée, l’IA a parlé d’effet mémoire pour accorder la formation à celles-ci l’année prochaine. La raison invoquée est le coût de ces formations.

L’IA considère qu’il a un taux de couverture de personnel spécialisé important sur les postes RASED ADP et ADR. Il a donc priorisé les départs en ULIS et en EREA (SEGPA) où les postes sont moins pourvus d’enseignants spécialisés (sur 63 postes d’ULIS école, 39 sont donnés à TD et 24 à TP).

Voir ci-dessous la déclaration intersyndicale qui réclame plus de postes en RASED :

PDF - 201.9 ko
communiqué de presse intersyndical RASED