Vous êtes ici : Accueil du site > Actualités > Départementales > Les enquêtes , c’est NON !
Publié : 15 mai

Les enquêtes , c’est NON !

Le SNUipp-FSU 80 conseille aux directeurs-trices de ne plus répondre aux enquêtes.

Depuis l’annonce de la réouverture des écoles à partir du 11 mai, les équipes sont dans un flou complet devant à la fois organiser un retour possible et continuer le travail en distanciel.

Les consignes multiples, contradictoires génèrent un état d’anxiété et de stress permanent pour les directeurs-rices et les enseignants-es.

La reprise de l’école est compliquée, même si les groupes d’élèves sont restreints. Les IEN ont envoyé une demande de "Schéma d’organisation de réouverture progressive des écoles" à mettre en place, et à remplir. Ce schéma permet de mesurer l’ampleur des choses à ne pas oublier pour ouvrir les écoles. Déjà long à remplir en équipe, certains IEN demandent que ce schéma soit modifié au fur et à mesure des arrivées des élèves, selon l’emploi du temps en présentiel et en distanciel des enseignants… Ce n’est pas concevable !

opendocument text - 90.2 ko
schéma d’organisation des écoles

Tous les jours, les directeurs et directrices reçoivent ce mail :

ENQUÊTE REPRISE .. mai (envoyée la veille à 17h)Bonjour,Cette enquête est à remplir par chaque directeur, tous les matins avant 8h30, chaque jour de la semaine (y compris le mercredi). Vous recevrez un lien d’invitation la veille à 17h (vous pouvez remplir un prévisionnel), puis un rappel à 8h30 le jour de l’enquête). En vous remerciant pour votre collaboration. http://enquetes2.ac-amiens.fr/v4/s/… et puis une relance un peu plus tard.

Cette enquête est une enquête ministérielle qui sert au gouvernement, pour communiquer sur le retour des élèves dans les écoles. Dans le même temps, les IEN sont chargés de recontacter les mairies pour qu’elles acceptent d’ouvrir leurs écoles plus vite et plus tôt, alors qu’elles avaient décidé une autre stratégie. Les enseignant-e-s ne sont pas dupes. Il faut montrer que tout va bien.

ET BIEN NON ! LES DIRECTEURS ET DIRECTRICES DISENT STOP.

C’est pourquoi, il n’est pas utile de consacrer du temps à remplir des enquêtes qui ne servent en rien l’intérêt des enfants et du personnel.

Mr le Ministre , vous parlez de l’école de la confiance. Faites confiance aux enseignants, laissez nous du temps et arrêtez de nous stresser.
Comme le dit Francette Popineau dans cet interview : "Que l’on fasse confiance aux enseignants !" https://www.facebook.com/humanite.f…