Vous êtes ici : Accueil du site > Actualités > Départementales > Parcours passerelle : pas d’obligation !
Publié : 15 juin

Parcours passerelle : pas d’obligation !

La Rectrice a envoyé aux équipes pédagogiques un plan académique pour lutter contre le décrochage scolaire dans le 1er degré. Ce plan est constitué de 3 volets afin de soutenir les élèves en cette période.

Il s’inscrit dans un enjeu social, en direction des publics fragiles et fragilisés. L’intérêt est de prendre le temps de rattraper ou de consolider des acquis essentiels à la réussite des apprentissages, cela constitue le 1er volet. Le 2ème sera prolongé en juillet /août, en d’autres termes les « vacances apprenantes ». Enfin, le dernier volet est constitué d’un emploi du temps modulaire dans lequel apparaissent les 3 temps excepté le temps enseignement, à savoir les 2S2C, les études et le distanciel.

Les « parcours passerelles » ne sont pas obligatoires et ne sont que des outils mis à la disposition des conseils de maîtres.

Pour le SNUipp-FSU, ces parcours sont une source d’inégalités territoriales qui contribueraient à vider l’école de sa substance en limitant le rôle des professeur-es des écoles à l’enseignement des « fondamentaux ». Les « parcours passerelles » proposés par la Rectrice vont dans ce sens. Les enseignant-es, après cette période particulièrement dense et anxiogène, ont besoin de vraies vacances, et leurs élèves aussi !