Vous êtes ici : Accueil du site > Actualités > Départementales > Après le 20 novembre : amplifier l’action
Publié : 26 novembre 2008

Après le 20 novembre : amplifier l’action

Après le 20 : amplifier l’action

La journée de mobilisation du 20 novembre a été très suivie, tout particulièrement dans le premier degré. Le taux de grévistes et le nombre de manifestants ont révélé le réel ras-le-bol de la profession face aux choix budgétaires, aux mesures rétrogrades imposées et au mépris affiché. Les medias ne s’y sont d’ailleurs pas trompés. Après cette mobilisation d’ampleur et face aux non-réponses du ministre, le SNUipp a considéré qu’on ne pouvait pas en rester là et ne pas donner une suite rapide à la hauteur.

C’est pourquoi, avec la FSU, il a fait la proposition aux autres organisations syndicales d’une nouvelle journée de grève au plus tard dans la semaine du 8 au 12 décembre. A ce jour, les contacts entre fédérations de l’éducation, les organisations de parents, de lycéens, d’étudiants, les associations pédagogiques ayant appelé à la manifestation du 19 octobre ont déjà débouché sur la décision d’organiser une journée nationale de manifestations le mercredi 10 décembre. Le SNUipp appelle d’ores et déjà chacun a en assurer la réussite.

Cela étant, une réunion des fédérations de l’E.N. est prévue lundi 1er décembre. Le SNUipp et la FSU y renouvelleront leur proposition. Nous vous invitons en conséquence à vous tenir informés en consultant notre site et vos messageries électroniques.

En cette période troublée, il est normal que soit mis en débat la nature des actions à mener, le calendrier ou le rythme. Il est donc important que chacun mesure bien que les enjeux sont tels que nous devons, plus que jamais, inscrire les actions, les mobilisations diverses, dans la durée - ce qui n’exclut pas des phases d’accélération - en amplifiant nos efforts pour expliquer, informer, convaincre et mettre aussi en mouvement les usagers du Service public d’éducation. Plus nous serons nombreux à nous engager dans ce travail, au plus près de notre lieu d’activité, plus nous nous donnerons de chances d’aller vers le rassemblement y compris avec d’autres secteurs.

Mais, en tout état de cause, une nouvelle occasion d’agir se présente le 2 décembre. Par votre vote SNUipp-FSU à la CAPN et à la CAPD, adressez un message clair au ministre qui, n’en doutons, pas sera attentif aux résultats… Renforcez le SNUipp dans la Somme. Donnez-lui la place qu’il mérite !