Vous êtes ici : Accueil du site > Actualités > Départementales > Tableau 108 heures : arguments de collègues...
Publié : 15 décembre 2008

Tableau 108 heures : arguments de collègues...

Nous rappelons la consigne syndicale unitaire de non renvoi du tableau des 108 heures.

Les écoles ont déjà founi un document concernant les 60 heures qui a été validé. Toutefois, chacun est invité, y compris collectivement, à tenir un compte précis des heures faites sans oublier celles, nombreuses, n’entrant pas dans les "cases" ( concertation, rencontres avec les familles, avec les partenaires médicaux ou sociaux etc…)..

Nous publions par ailleurs ci-dessous deux messages reçus à ce sujet :

- l’un dun directeur du département
- l’autre de collègues d’Amiens 1

Objet : tableau de comptabilisation des 108h.

Cher collègue,

Directeur d’école depuis plus de 20 ans et dans l’éducation nationale depuis plus de 30, j’ai toujours considéré que le rôle des fonctionnaires était de fonctionner au service du public et d’être au service de l’école publique et à l’écoute des collègues tout en étant le lien entre l’équipe pédagogique et l’administration. Mais là, il y a de l’abus !

Je vous fais part de ma profonde indignation quant à cette demande de l’administration, les enseignants passent beaucoup de temps dans leurs écoles en plus des heures de présence devant les élèves. Ces 108 heures sont dues, les enseignants les effectuent de leur mieux, et en font bien souvent beaucoup plus ! On voudrait transformer les directeurs en petits chefs que l’on ne s’y prendrait pas mieux. Si l’administration désire comptabiliser nos heures, alors qu’elle les paie toutes !

Le directeur n’est pas un supérieur hiérarchique, il n’a pas à contrôler le travail de ses collègues. En conséquence, je vous informe que soutenu par , l’équipe pédagogique de l’école, je ne retournerai pas ce tableau à l’administration.

Confraternellement,

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Mr l’Inspecteur,

Vous nous avez transmis récemment un tableau fort compliqué qui nous demande de répertorier, a posteriori, nos 108 heures (dont les 60 heures d’aide personnalisée).

Il nous semble après consultation avec nos collègues du secteur, qu’un projet validé par vous, est tout à fait suffisant quant à la validité et l’efficience de nos actions.

<< Il faut faire confiance aux enseignants >> a dû dire quelque part notre ministre actuel. Dont acte.

Respectueusement

L’équipe enseignante