Vous êtes ici : Accueil du site > Actualités > Nationales > RASED : premier succès ?
Publié : 8 janvier 2009

RASED : premier succès ?

RASED : première victoire ?

Communiqué national du SNUipp et nos commentaires départementaux.

Le ministère vient d’annoncer que 1500 des 3000 maîtres E et G que le ministre envisageait de sédentariser ne seraient finalement pas implantés dans une classe et conserveraient leurs missions d’enseignants spécialisés qui interviennent auprès des élèves en difficulté.

Le SNUipp se félicite de cette annonce qui répond en partie à l’attente des personnels qui s’est exprimée lors de la puissante mobilisation des enseignants des écoles le jeudi 20 novembre comme à travers la pétition « Sauvons les Rased ».

Après avoir reconnu la nécessité des RASED, l’abandon de leur projet de suppression en 2010 et 2011 puis le maintien des départs en stage d’ enseignants spécialisés, le ministère annonce enfin la réduction des suppressions de postes d’enseignants spécialisés.

Le SNUipp sera vigilant sur la mise en œuvre de cette mesure afin qu’elle ne se mette pas en place au détriment d’autres postes d’enseignants comme les maîtres surnuméraires ou les enseignants remplaçants.

Il demande l’ouverture immédiate de discussions sur le devenir et le développement des dispositifs d’aides spécialisées aux élèves en difficulté.

Alors que les écoles compteront 14 000 élèves supplémentaires à la rentrée 2009 et que le Président de la République annonce des mesures pour réduire les inégalités et les discriminations, le SNUipp demande le maintien de l’ensemble des postes spécialisés, le développement des RASED et le rétablissement du nombre de postes au concours.

C’est le sens de l’appel à participer aux journées d’action des 17 et 29 janvier.

Paris, le 07 janvier 2009

Au plan départemental rappelons queles documents en vue du Comité Technique Paritaire Académique convoqué pour le 13 janvier prévoient 29 postes E et G "sédentarisés" en classe et donc de fait fermés… Selon les annonces ministérielles ce seraient donc une quinzaine de postes E et G qui seraient implantés sur une/des écoles et non une classe…. soit potentiellement 15 postes à "sortir du chapeau". Nous ne manquerons pas d’interpeller très vite l’IA sur ce point