Vous êtes ici : Accueil du site > Entrée dans le métier > CLES2 et C2I2E non-exigibles pour la titularisation : c’est officiel
Publié : 20 février 2013

CLES2 et C2I2E non-exigibles pour la titularisation : c’est officiel

L’exigence de certification CLES2 et C2I2E pour la titularisation des PE stagiaires est supprimée par un décret dont le texte a été voté lors du Comité technique ministériel du 16 avril. Il met un point final heureux aux multiples interpellations du SNUipp-FSU qui avec les stagiaires, demandait la suppression de l’exigence des certifications CLES et C2i2e pour être titularisé.

« Les candidats ayant subi avec succès les épreuves d’un des concours organisés au titre des sessions 2012, 2013 ou d’un des concours prévu par le décret du 27 décembre 2012 susvisé peuvent être titularisés nonobstant l’absence de détention du certificat de compétences en langues de l’enseignement supérieur ou du certificat de compétences en informatique et internet. » Le texte voté lors du Comité technique ministériel du 16 avril et qui doit tout prochainement être publié au Journal officiel, est sans ambigüité.

Trois années pour se former

Le décret précise également que suite à leur titularisation, les professeurs des écoles concernés devront, dans un délai de trois ans, « suivre les actions de formation mises en œuvre en vue de la préparation de ces qualifications et se présenter aux certifications correspondantes. » Des formations qui devraient être inscrites dans les plans de formation continue des rectorats.


Le ministère répond favorablement à la demande du SNUipp et de la FSU que le CLES2 et le C2I2E ne soient pas exigés aux futurs enseignants pour être titularisés. Un dispositif de formation continue sera substitué à ces certifications.

Après les multiples interpellations du SNUipp et des autres syndicats enseignants de la FSU, après les campagnes et pétitions auprès des stagiaires pour demander la suppression de l’exigence des certifications CLES et C2i2e pour être titularisé, le ministère de l’Éducation nationale apporte enfin une réponse favorable. Les stagiaires lauréats des concours 2012, 2013 et 2014 anticipé seront titularisés même s’ils n’ont pas acquis ces certifications. Ils bénéficieront ensuite d’une formation, gratuite, pour les valider dans les trois années qui suivent cette titularisation. Cette formation sera organisée par les recteurs. Un décret devrait prochainement préciser les modalités de mise en œuvre de cette mesure. Pour la suite, la formation relative à ces compétences seront intégrées dans le cursus des étudiants, au sein des Écoles supérieures du professorat et de l’éducation (ESPE).